1. Faire médecine sans passer par la PACES, c'est possible
Boîte à outils

Faire médecine sans passer par la PACES, c'est possible

Envoyer cet article à un ami
La PACES n'est pas la seule voie qui mène à médecine... // © Burger / Phanie
La PACES n'est pas la seule voie qui mène à médecine... // © Burger / Phanie

Suivre des études de médecine sans avoir réussi le concours de PACES, c'est envisageable. Il existe des chemins de traverse qui peuvent vous mener au cursus et au métier de vos rêves.

Et si vous faisiez médecine sans être passé par le concours de PACES (première année commune aux études de santé) ? Que vous ayez tenté votre chance sans succès ou que vous redoutiez cette année couperet, plusieurs pistes, moins directes mais tout à fait légales, vous sont ouvertes. Pour y parvenir, il faudra "seulement" faire preuve d'endurance et de motivation. Quels sont les meilleurs "plans" ? Éléments de réponses avec statistiques à l'appui.

1. Licence santé : votre fac propose-t-elle une alternative à la PACES ?


Cours en amphi à la faculté de médecine d'Angers
À partir de la rentrée 2015, trois nouvelles universités vont expérimenter des filières alternatives à la PACES. Des projets qui s'ajoutent aux 7 autres, déjà lancés par le gouvernement. La fac que vous visez fait-elle partie du lot ? Quel est son programme ?
fleche-rouge Toutes les nouvelles expérimentations en détail.


2. Faire médecine après un diplôme paramédical : bon plan ou pas ?


Université Lyon 1 - Le campus Rockefeller de la faculté de médecine de Lyon Est © S.Blitman - mai 2013
À la fin de l'année universitaire, une soixantaine d'étudiants seront admis en deuxième année de médecine sans faire partie du "numerus clausus" de PACES. Comment ? Grâce au "nombre complémentaire".
fleche-rouge Tour d'horizon de ce dispositif.



3. Faire médecine en Roumanie : bon plan ou pas ?


L'université de médecine et de pharmacie de Cluj-Napoca, en Roumanie // © Charlie Dupiot
Après avoir échoué aux concours de PACES, de plus en plus d'étudiants français décident de tenter le tout pour le tout dans des facultés roumaines, comme celle de Cluj-Napoca, au nord du pays. Comment s'effectue la sélection ? Comment se déroule leur formation loin de la France ? Quels sont leurs résultats à l'ECN (examen classant national) à leur retour dans l'Hexagone ?
fleche-rouge Reportage sur le campus de Cluj-Napoca et enquête sur leur devenir en France.

4. Faire médecine après dentaire, pharmacie ou sage-femme : bon plan ou pas ?


Blouse de médecin
Après la PACES, vous avez commencé des études en odontologie, pharmacie ou sage-femme, mais vous préféreriez faire médecine ? Il est possible d'exercer votre "droit au remords". Sous certaines conditions...
fleche-rouge Pour tout savoir sur ces réorientations.



5. Faire médecine après un master, une grande école, un doctorat… : bon plan ou pas ?


Université Paris-Descartes – Paris 5 – Centre universitaire des Saints-Pères. // © Photothèque Paris-Descartes/Dominique Cartelier

Pour quelques titulaires d'un diplôme de grade master des passerelles existent vers la deuxième année de médecine, voire vers la troisième année pour certains autres diplômés. Dans leurs cas, la PACES n’est pas obligatoire. Mais cela veut dire faire 15 ans d’études minimum pour devenir médecin.
fleche-rouge Comment faire partie de ces élus ? Nos conseils.


142209POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir ses études de santé", par Ludivine Coste.