1. Paramédical : des filières qui résistent à la crise

Paramédical : des filières qui résistent à la crise

Envoyer cet article à un ami
Orthoptiste // ©  Ivan Bliznetsov / iStock // © iStockphoto
Orthoptiste // © Ivan Bliznetsov / iStock // © iStockphoto

La plupart des formations paramédicales requièrent deux à cinq années d’études après le bac. Et de nombreux métiers ne sont accessibles qu’après avoir réussi un concours permettant de suivre un cursus spécialisé avec à la clé un diplôme d’État. Mais il existe quelques alternatives pour les non bacheliers qui veulent travailler dans le secteur.

Dans un contexte de marché de l'emploi morose, le secteur paramédical, qui emploie plus d'un million de personnes, fait figure d'exception. Les perspectives d'embauche restent bonnes dans la plupart des professions. Certaines d'entre elles manquent même franchement de personnel.

Mais si la situation de plein-emploi (ou presque) peut attirer certains candidats, il ne faut pas oublier que le secteur reste exigeant et nécessite de passer par des formations accessibles sur concours ou dossier. Pour chaque métier, découvrez le cursus à suivre, les voies d'accès, le profil requis...

Sommaire du dossier
Les formations paramédicales sans le bac Sur concours : infirmier, puéricultrice, kiné, orthophoniste, pédicure-podologue Sur concours : psychomotricien, ergothérapeute, orthoptiste, audioprothésiste, manipulateur radio Les BTS et DUT paramédicaux à la loupe Comment choisir sa prépa aux concours paramédicaux ?