Étudier en Bretagne

Les filières au top en Bretagne

Des formations orientées vers la mer ou l’industrie locale, des cursus à vocation professionnelle rares ou innovants : cette région a des atouts majeurs qui répondent à tous types de profil.

Publié le , mis à jour le

Quimper : double licence droit-histoire de l'art

Après les universités Paris 1 et Paris 4, c'est au tour de l'UBO (Université de Bretagne Occidentale) de se prêter au jeu de la double licence droit-histoire de l'art. En effet, depuis la rentrée 2012, l'université a ouvert cette nouvelle formation à Quimper (29). Les diplômés de cette formation se destineront particulièrement à devenir commissaire-priseur, employé de ventes aux enchères ou avocat spécialisé en droit de l'art.

fleche-rouge univ-brest.fr

Saint-Brieuc : licence pro produits laitiers

L'université Rennes 1 propose une licence professionnelle produits laitiers, dont les cours se répartissent entre l'IUT de Saint-Brieuc (22), le campus de la Lande-du-Breil et l'ENILIA (École nationale des industries laitières et des industries alimentaires) de Surgères (17). Au programme de cette formation en alternance : 34 semaines en entreprises et 18 semaines de cours. L'objectif ? Former des responsables d'équipes ou des assistants méthodes dans l'industrie laitière, très active dans la région.

fleche-rouge iutsb.univ-rennes1.fr

Brest : devenir officier de marine

L'École navale est l'unique site en France où l'on peut suivre une formation pour devenir officier de la marine nationale. Située à Lanvéoc, près de Brest (29), elle délivre "une formation scientifique, une formation humaine et militaire, et une formation marine", ponctuées de plus de 40 semaines de stages, dont 27 en mer ! Dotés du statut militaire, tous les élèves obtiennent le titre d'ingénieur à l'issue des quatre ans d'études.

fleche-rouge ecole-navale.fr

Université de Bretagne Sud : une prépa commerce

Avis aux bacheliers STG (sciences et technologies de gestion), qui souhaitent intégrer une grande école de commerce ! À l'UBS (université de Bretagne Sud), vous pouvez suivre une "classe prépa" un peu particulière, intitulée "CPGE ENS Cachan" (sites de Vannes et Lorient).

Mais au-delà du concours de l'ENS Cachan (École nationale supérieure), les 15 heures de cours ajoutées à la formation universitaire de base (licence AES, administration économique et sociale, ou LEA, langues étrangères appliquées) permettent de préparer les concours des admissions parallèles en écoles de commerce (Tremplin et Passerelle), ainsi que ceux des IAE (instituts d'administration des entreprises). Les bacheliers STG sont prioritaires pour intégrer ces prépas, mais quelques places sont offertes aux bacheliers ES et S. Enfin, la réussite du modèle repose sur des effectifs réduits (une vingtaine d'étudiants).

fleche-rouge univ-ubs.fr

Lannion : un diplôme de journalisme reconnu

Parmi les 13 formations en journalisme reconnues par la profession, seules deux recrutent dès le bac, dont l'IUT (institut universitaire de technologie) de Lannion (22). Ce dernier délivre un DUT (diplôme universitaire de technologie) information-communication, option journalisme en deux ans. Les autres cursus décernent un diplôme bac+5 et recrutent, pour la plupart, à partir d'un bac+3.

Attention, la sélection est drastique. Parmi les rares élus, une majorité de bacheliers issus des filières ES, L et S. Ces étudiants ont la possibilité de poursuivre leurs études, au sein de l'IUT, en postulant à la licence professionnelle en journalisme.

fleche-rouge iut-lannion.fr

Zoom sur L'enseignement supérieur en Bretagne et dans les Pays de la Loire

Voici quelques-unes des formations proposées dans ces deux régions :

Universités : l'université de Bretagne Occidentale-Brest, l'université de Bretagne-Sud, l'université Rennes 1, l'université Rennes 2, l'Institut catholique de Rennes, l'Institut catholique d'études supérieures, l'université d'Angers, l'Université catholique de l'Ouest, l'université du Maine, l'université de Nantes.

Écoles d'ingénieurs : Agrocampus Ouest (centre de Rennes), l'ECAM Rennes, l'EHESP, l'ENIB, l'ENSAI, l'ENSTA Bretagne-Brest, l'ESM Saint-Cyr-Coëtquidan, l'ICAM Bretagne, l'INSA Rennes, l'ISEN Brest, l'ITII Bretagne, Supélec Rennes, Télécom Bretagne-Brest, Arts et Métiers ParisTech Angers, l'École centrale de Nantes, l'École des mines de Nantes, l'ESA Angers, l'ESB Nantes, l'ESIEA Laval, l'ESTACA Laval, l'ICAM Nantes, l'ISMANS Le Mans, l'ISTIA Angers, Polytech Nantes...

Écoles de commerce : France Business School Brest (ex-ESC Brest), l'ESC Rennes School of Business, l'IFAG Rennes, Audencia Nantes, l'ESSCA Angers, l'IDRAC Nantes, l'IFAG Angers, l'ISEG Business School Nantes...

Dans d'autres domaines, on peut aussi mentionner : l'École de théâtre du TNB Rennes, l'ESMOD Rennes, LISAA (l'Institut supérieur des arts appliqués) Rennes, Sciences po Rennes, l'École Brassart (école d'arts graphiques) Nantes, l'École de design Nantes-Atlantique...

toulouse palmares villes À consulter aussi

- Les filières au top en Pays de la Loire.
- Portrait de fac : L'université de Nantes : la fac qui (se) bouge !
- Portrait de fac : reportage à Rennes 1 : la grande bretonne.
- En direct du salon de l'Etudiant de Nantes.
- En direct du salon de l'Etudiant de Rennes.
- Retrouvez le palmarès des villes où il fait bon étudier.
- Et visitez les autres régions de France.

Mathilde Brochard, Adrien Champougny et Isabelle Maradan

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une

Zoom sur








calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.







OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site