Étudier en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et Languedoc-Roussillon

Les filières au top en PACA et Languedoc-Roussillon

Les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon font partie des principaux pôles d’enseignement supérieur en France, avec des formations de qualité.



Camille Stromboni, Sophie de Tarlé  —  Publié le

Le Languedoc-Roussillon est la neuvième région française pour le nombre d'étudiants. La ville de Montpellier (34) concentre 67 % des inscrits.

Poumon de l'enseignement supérieur de la région PACA, l'académie d'Aix-Marseille abrite, de son côté, un mastodonte de plus de 70.000 étudiants : Aix-Marseille Université (13).

Les universités en PACA et Languedoc-Roussillon

Les cinq universités du Languedoc-Roussillon accueillent 71 % des étudiants. Les trois campus de Montpellier concentrent quelque 60.000 étudiants, quand l'université de Perpignan Via Domitia (66) en compte près de 9.000 et l'université de Nîmes (30) environ 3.500. Les sites délocalisés d'Apcher (48), de Béziers (34), Carcassonne (11), Font-Romeu (66), Mende (48), Narbonne (11), Saint-Chély (48) et Sète (34) ont des effectifs bien plus modestes.

(Lire le portrait de l'université de Perpignan et le portrait de l'université de Montpellier 1)

En région PACA, l'université d'Aix-Marseille, née en 2012 de la fusion des trois universités du territoire, réunit 72.000 étudiants, répartis sur cinq grands campus : Aix-en-Provence, Marseille-Centre, Marseille-Étoile, Marseille-Luminy, Marseille-Timone.

(Lire le portrait de l'université d'Aix-Marseille)

L'université d'Avignon et des pays de Vaucluse, qui compte plus de 7.000 étudiants, a de son côté développé notamment un axe fort : la culture. Cela concerne les formations (licence information-communication, master en stratégie du développement culturel), la recherche, mais aussi la vie quotidienne des étudiants.

En licence, tous les étudiants doivent prendre un enseignement culturel ou sportif. À cette spécificité de l'établissement pluridisciplinaire (hors médecine) s'ajoute un mode d'évaluation des étudiants en premier cycle un peu particulier : le contrôle continu pour tous.

(Lire le portrait de l'université d'Avignon)

L'université Nice Sophia-Antipolis, qui compte 25.000 étudiants, dispose notamment d'un campus un peu particulier : SophiaTech, à une demi-heure de Nice dans la garrigue méditerranéenne de Sophia Antipolis, axé sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication.

(Lire le portrait de l'université de Nice)

L'université du Sud Toulon-Var (plus de 9.000 étudiants) est, elle, implantée sur cinq sites : Draguignan, La Garde, La Valette, Saint-Raphaël, Toulon.

Les grandes écoles en PACA et Languedoc-Roussillon

Le Languedoc-Roussillon compte cinq grandes écoles membres de la CGE (Conférence des grandes écoles) : quatre écoles d'ingénieurs (l'École des mines d'Alès, l'École nationale supérieure de chimie de Montpellier, Sup Agro et Polytech Montpellier, qui est rattachée à Montpellier 2) et une école de commerce (Sup de co Montpellier).

Récemment, la région a accueilli les antennes de deux écoles d'ingénieurs : l'EPF (à Montpellier) et Polytech énergies nouvelles et renouvelables (à Perpignan).

Sup de co Montpellier possède elle un réseau de 3.373 anciens actifs. La moyenne au bac des admis est de 13,9/20. Parmi ses étudiants, 28 % sont boursiers et 55 % font leurs études en alternance. Plus de 450 élèves ont la possibilité de suivre l'intégralité du programme master grande école, soit trois années (L3, M1, M2), en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.

En région PACA, Euromed Management s'est rapprochée de son homologue bordelaise, BEM, pour créer un établissement commun : Kedge Business School, qui a ouvert à la rentrée 2013. Le groupe, qui accueille près de 10.000 étudiants, s'appuie sur un réseau de 35.000 diplômés et 300 partenaires internationaux.

Citons aussi, à Nice, l'EDHEC, l'IPAG Business School, ou encore SKEMA.

Côté ingénieurs, Centrale Marseille compte près de 800 élèves et diplôme environ 200 étudiants chaque année, avec une forte dimension internationale. L'École d'officiers de l'armée de l'air, située à Salon-de-Provence (13), s'adresse, elle, aux jeunes passionnés d'aéronautique qui souhaitent embrasser une carrière militaire.

Quant à Polytech Nice-Sophia, l'école d'ingénieurs de l'université de Nice, elle accueille près de 1.000 élèves. Citons également l'ISEN à Toulon et Polytech Marseille.

Les écoles spécialisées en PACA et Languedoc-Roussillon

À Montpellier, l'ENSA (École nationale supérieure d'architecture), l'École supérieure des beaux-arts et l'École nationale supérieure d'art dramatique rayonnent dans la ville. La cité possède aussi des écoles privées renommées comme ArtFx ou l'ESMA (École supérieure des métiers artistiques), toutes deux membres du RECA (Réseau des écoles françaises du cinéma d'animation).

À Marseille, l'ENSA (Ecole nationale supérieure d'architecture), située sur le campus de Luminy, accueille plus de 1.000 étudiants. Avec une forte sélection à l'entrée, l'école publique s'organise en deux cycles : trois années conduisant au diplôme d'études en architecture, puis deux ans conduisant au diplôme d'État d'architecte (grade master).

À mentionner aussi à Marseille : l'École nationale supérieure du paysage, ainsi que l'École de journalisme et de communication, reconnue par la profession, qui compte environ 500 étudiants. Elle dispose d'une antenne à Aix-en-Provence.

L'École nationale supérieure de la photographie, à Arles (13), forme des étudiants en trois ans. L'établissement public, sélectif, recrute sur concours, après deux ans d'études dans le domaine artistique (arts plastiques, histoire de l'art, arts du spectacle) ou en école supérieure d'art (ou équivalent). Chaque promotion compte environ 25 étudiants.

Les filières courtes en PACA et Languedoc-Roussillon

Le Languedoc-Roussillon est riche en IUT (instituts universitaires de technologie), avec sept établissements à Béziers, Carcassonne, Montpellier 2, Narbonne, Nîmes, Perpignan et Sète. L'IUT de Nîmes propose, par exemple, un DUT (diplôme universitaire de technologie) de génie civil, construction durable (GCCD).

Côté BTS (brevets de technicien supérieur), le choix est foisonnant avec 48 établissements publics et pas moins de 76 écoles privées. Côté public, le lycée Frédéric-Bazille, à Montpellier, propose un très prisé BTS œnologie en alternance, en partenariat avec Agropolis international, association d'établissements impliqués dans l'agriculture, l'alimentation, la biodiversité et l'environnement.

L'académie d'Aix-Marseille compte, elle, près d'un quart de ses étudiants en DUT, BTS et dans les écoles paramédicales et sociales. L'IUT d'Aix-Marseille est né du rassemblement des trois anciens instituts, en janvier 2013. Avec plus de 5.000 étudiants, 23 DUT et 45 licences professionnelles, la nouvelle structure est répartie sur trois campus (Aix, Marseille-Étoile, Marseille-Luminy) et cinq sites : Arles, Dignes-les-Bains (04), Gap (05), La Ciotat (13), Salon-de-Provence.

À Vitrolles (13), le lycée Pierre-Mendès-France propose un BTS aéronautique pour des titulaires d'un bac S ou STI2D. Seuls six établissements le proposent sur le territoire français.

À Cannes (06), l'option journalisme du parcours information communication de l'IUT de Nice-Côte d'Azur cultive son implantation méditerranéenne et impose l'arabe en LV2 à ses élèves.

L'IUT de Montpellier-Sète accueille plus de 2.000 étudiants dans des domaines variés : chimie, génie biologique, informatique, GEA (gestion des entreprises et des organisations), techniques de commercialisation, mesures physiques ou encore GEII (génie électrique et informatique industrielle). Ces diplômes permettent tous de poursuivre des études, notamment en licence professionnelle (l'établissement en propose 16).

Particularité de cet IUT : il y existe de nombreuses formations en alternance.


Bon plan : Montpellier soutient ses jeunes diplômés

Situé en plein centre-ville, vous trouverez à l'EMJ (Espace Montpellier jeunesse) des infos sur l'emploi, la formation, les stages, l'orientation et le logement. Le plus ? Un cyberespace gratuit avec des ordinateurs à disposition et un accès wi-fi. Enfin, des ateliers sont organisés régulièrement pour vous aider dans vos démarches : CV et lettre de motivation, aide à l'orientation, conseils juridiques et informations pour devenir bénévole…

fleche-rouge Plus d'infos sur montpellier.fr.

À consulter aussi

SUR LA RÉGION PACA ET LANGUEDOC-ROUSSILLON
- Découvrez le classement des villes de la région PACA et Languedoc-Roussillon dans notre palmarès des villes où il fait bon étudier.

- Consultez notre portrait de l'université de Perpignan
- Consultez notre portrait de l'université de Montpellier 1

- Consultez notre portrait de l'université de Nice

- Consultez notre portrait de l'université d'Aix-Marseille
- Consultez notre portrait de l'université d'Avignon
- Ils étudient à Avignon : ils racontent.

SUR LETUDIANT TRENDY, LE SITE LIFESTYLE DE L'ETUDIANT :
- Les bonnes adresses des étudiants d'Aix-en-Provence.
- Les bons plans des étudiants d'Avignon.
- Looks arty aux Beaux-Arts de Montpellier.

Camille Stromboni, Sophie de Tarlé

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus




Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches







calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.







OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site