Etudier en Alsace

Etudier en Alsace

Au carrefour de l’Europe, l’Alsace accueille depuis janvier 2009 la plus grande université française : l'université de Strasbourg (UDS) issue de la fusion des trois universités du Bas-Rhin : l’université Louis-Pasteur (ULP), l’université Robert-Schuman (URS) et l’université Marc-Bloch (UMB). Sa ville principale Strasbourg, siège de plusieurs institutions européennes, attire bon nombre d’étudiants.

Publié le

Etudier en Alsace

Strasbourg, capitale étudiant du grand Est

A Strasbourg, 15 % des habitants sont étudiants : la ville en accueille près de 43 000. Strasbourg et l'Alsace forment avec les régions voisines (Bade-Wurtemberg allemand et le nord de la Suisse) un véritable "triangle d'or" de la recherche et de l'innovation technologique. Elles concentrent l'une des plus fortes densités de laboratoires et de chercheurs en Europe.

A la rentrée 2008, la ville comptait encore trois universités distinctes (Louis-Pasteur, Robert-Shuman et Marc-Bloch) mais depuis janvier 2009, ces trois établissements n’en forment plus qu’un : la nouvelle université de Strasbourg, qui propose des formations dans tous les secteurs, organisés en quatre grands pôles :

- En droit, économie, gestion : 3 DUT (diplômes universitaires technologiques), 6 licences professionnelles, 6 licences, plus de 80 masters ;
- En sciences et technologies : 10 DUT, 18 licences professionnelles, 9 licences, 5 diplômes d’ingénieur, plus de 80 masters ;
- En lettres, sciences humaines et sociales : 4 DUT, 5 licences professionnelles, une vingtaine de licence, plus de 70 masters ;
- En santé : trois diplômes d’Etat de docteur en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie.

Les formations devraient cependant toujours être réparties entre les trois sites rattachés à cette nouvelle et unique université.

Mulhouse et Colmar

L’université de Haute-Alsace (plus de 7 600 étudiants) répartie à Mulhouse et Colmar dispense des cursus universitaires multidisciplinaires, au sein de 4 facultés, 2 IUT (instituts universitaires technologiques) et 2 écoles d’ingénieurs (l’école nationale supérieure de chimie de Mulhouse et l’école nationale supérieure d'ingénieurs sud Alsace).

Parmi d’autres formations possibles dans la région, on trouve notamment la préparation au diplôme d’Etat de sage-femme ; une dizaine d’instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) et des écoles d’ingénieurs telles que l’institut national des sciences appliquées (INSA) de Strasbourg ou l’institut des techniques d'ingénieur de l'industrie (ITII) d'Alsace ou des grandes écoles de commerce comme l’école de management Strasbourg (issue du rapprochement en 2007 de l’IAE de Strasbourg et de l’IECS).

A noter, la région possède également un CFA universitaire : le CFAU.

Un IEP (institut d’études politiques)

De plus, à proximité du siège du parlement européen, l'IEP (institut d’études politiques) de Strasbourg propose une filière études européennes et un master mention politiques européennes dédiés aux métiers de l’Europe, particulièrement adaptés pour préparer les concours de la fonction publique européenne.

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une








calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.







OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site