1. Étudier à Arras : les avantages selon Julie
Portrait

Étudier à Arras : les avantages selon Julie

Envoyer cet article à un ami
Julie, 21 ans, en licence  langues et management,  à l’université d’Artois, d’Arras, à l’arrêt  de bus menant à la fac. // © Aimée Thirion/Hans Lucas pour l'Etudiant
Julie, 21 ans, en licence langues et management, à l’université d’Artois, d’Arras, à l’arrêt de bus menant à la fac. // © Aimée Thirion/Hans Lucas pour l'Etudiant

Après deux années d'études à Lille, Julie a rejoint l'université d'Artois à Arras. Elle apprécie la ville, mais surtout le faible coût des transports qui lui permet d'avoir un budget moins serré.

Lire aussi : Étudiants à la fac : profitez de la vie de campus

Julie dispose d’un budget de 700 € par mois. Ses parents l’aident financièrement à hauteur de 450 € et son contrat de bibliothécaire à l’université lui rapporte 250 €. Elle débourse 370 € pour son loyer et perçoit 170 € d’APL (aide personnalisée au logement). Il lui reste 500 € par mois pour se nourrir, s’habiller, se soigner, sortir avec ses amis et se déplacer.

Pour Julie, le faible coût des transports en commun à Arras est "plus que bienvenu". La jeune femme a étudié à Lille en première et deuxième année. Les transports en commun lui coûtaient alors 28 € par mois pour se rendre à l’université. "Mon budget était beaucoup plus serré !", confie-t-elle, avant d’ajouter : "Je payais 300 € de plus par an, rien que pour me déplacer."

Ses endroits ou événements préférés

La place des Héros : "L’été, je m’y rends très souvent pour boire un verre en terrasse avec des amis. Le beffroi est éclairé ; les restaurants sont bondés ; l’ambiance est vraiment sympa."

L’Annexe : "Un bar lounge qui fait certainement les meilleurs hamburgers de la ville. Je recommande vivement les folles soirées à thème !"

Le musée des Beaux-Arts : "Pour ses collections bien sûr, mais aussi pour la splendide architecture de son bâtiment."

Découvrez notre palmarès interactif des villes où il fait bon étudier