Vétérinaire : les formations.

Vétérinaire

Le métier de vétérinaire ne consiste pas uniquement à soigner des animaux. L’industrie pharmaceutique ou agroalimentaire fait également appel à ces professionnels pour les activités de recherche ou pour garantir l’hygiène.

On compte 12.000 vétérinaires en France. Les débouchés sont nombreux et plus variés qu'on le pense : véto des villes ou véto des champs, fabrication des aliments ou des médicaments pour animaux, recherche biomédicale, etc.

Il existe aussi d'autres professions qui permettent d'être en contact avec des animaux : auxiliaire vétérinaire, toiletteur, éleveur, berger…
 

Prépa agro-véto : une trentaine d'écoles

La prépa agro-véto, également appelée BCPST (biologie, chimie, physique, sciences de la Terre), permet d'intégrer une école d'ingénieurs, une école vétérinaire ou une ENS (école normale supérieure) à l'issue du concours. Une soixantaine de lycées proposent des prépas agro-véto. La sélection se fait sur dossier pendant la terminale via admission-postbac.fr.

Au program­me chaque semaine : 8 heures de biologie-géologie, 7 heures en maths et physique, 2 heures de français et de langues. Un rythme soutenu, que viennent étoffer les TIPE (travaux d'intérêt personnel encadrés), qui correspondent à des travaux d'initiation à la recherche.
 

Écoles vétérinaires : quand passion rime avec formation

Seules les 4 écoles vétérinaires de Lyon (VetAgro Sup), Maisons-Alfort (ENVA), Nantes (ONIRIS) et Toulouse (ENVT) délivrent le diplôme d'État de docteur vétérinaire.

Les études durent 7 ans : 2 ans de prépa, puis 5 ans d'école.

Les 5 années en école se découpent en 8 semestres de tronc commun sanctionnés par le DEFV (di­plô­me d'études fondamentales vété­rinaires), qui confère le grade de master, suivis par 2 semestres d'approfondissement dans 6 voies possibles : animaux de compagnie, animaux de production, santé publique vétérinaire, initiation aux métiers de l'entreprise, recherche, équidés. Après cette période, les étudiants soutiennent une thèse pour devenir docteur vétérinaire.
 

Auxiliaire vétérinaire : par apprentissage ou alternance

Pour exercer cette profession, des formations homologuées par l'État sont dispensées par les centres de formation d'apprentis du réseau GIPSA.

On distingue 2 niveaux de qua­lification : le titre d'AVQ (auxiliaire vétérinaire), délivré au terme d'un an d'apprentissage, et le diplôme d'ASV (auxiliaire spécialisé vétérinaire), qui requiert deux ans de formation. Le cursus s'effectue par alternance. Quel que soit le centre choisi, l'étudiant doit trouver un vétérinaire susceptible de l'accueillir.

Des établissements privés comme l'ESAV-Institut Bonaparte ou l'IFSA proposent des formations d'aide-soignant spécialisé de la santé vétérinaire ou d'auxiliaire de santé animale.

Sylvie Lecherbonnier 



Lauren, 22 ans, en deuxième année de bachelier en médecine vétérinaire à l'Université libre de Bruxelles
Ce qu'elle voulait faire après son bac S. “Vétérinaire, car j'ai toujours été passionnée par les animaux. J'ai d'abord fait 1 an de prépa BCPST au lycée Marcellin-Berthelot, à Saint-Maur-des-Fossés [94], mais je me suis rendu compte que je n'avais pas le niveau pour réussir le concours d'une des quatre écoles vétérinaires françaises. J'ai donc postulé en Belgique. J'ai été tirée au sort et j'ai pu m'inscrire à l'Université libre de Bruxelles.”
Ce qu'elle fait aujourd'hui. “Je suis en deuxième année de bachelier, l'équivalent de la deuxième année de licence en France. J'aimerais être vétérinaire dans les réserves africaines. Si je n'y arrive pas, je serai vétérinaire rurale en France.”

Propos recueillis par MG



Pour aller plus loin


Retour aux études par secteur.

Partager l'info
RSS Facebook Myspace Scoopeo Pioche TapeMoi wikio google Live Bookmarks MyYahoo netvibes digg delicious blogmarks Technorati Furl


Les études par spécialité


Les écoles à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches






calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.