1. Brevet 2018 : ce qui vous attend en mathématiques
Coaching

Brevet 2018 : ce qui vous attend en mathématiques

Envoyer cet article à un ami
L'épreuve de maths du brevet, un exercice qui fait peur à plus d'un... // © Simon LAMBERT/HAYTHAM-REA
L'épreuve de maths du brevet, un exercice qui fait peur à plus d'un... // © Simon LAMBERT/HAYTHAM-REA

Au brevet, l’épreuve de maths est l’une des plus redoutées, notamment parce qu’une parfaite connaissance des cours ne suffit pas toujours. Il faut faire preuve de jugeote ! Voici quelques conseils pour y aller les mains dans les poches... ou presque !

Cent points en jeu pour deux heures d'examen : voilà ce qu'est l'épreuve de mathématiques du brevet.

Elle comporte en moyenne sept exercices. Ces derniers portent sur toutes les connaissances acquises de la cinquième à la troisième (cycle 4). Pour autant, nul besoin de vous replonger dans vos vieux cahiers. Les cours de maths sont évolutifs et les professeurs rappellent régulièrement les notions importantes enseignées les années précédentes.

Un exercice avec "prise d'initiative"

"Cette année encore, il y a de fortes chances pour que l'un des exercices prennent la forme d'un QCM [questionnaire à choix multiples]", prédit Rémi Angot, professeur au collège Théodore-Monod de Clarensac (30). "Depuis deux ou trois ans, les élèves doivent préciser si des affirmations sont vraies ou fausses et justifier leurs réponses", ajoute Hélène Bacquet, du collège Joseph-Peyré de Garlin (64). 

L'épreuve comporte généralement au moins un exercice "avec prise d'initiative". L'énoncé n'indique pas directement ce qu'il faut faire. Vous devez déduire les outils mathématiques nécessaires pour résoudre le problème. Parmi les nombreuses ressources en ligne pour vous entraîner, citons Les Problèmes Dudu

L'épreuve de maths comportera aussi au moins un exercice d'algorithmique et de programmation. En maths, vous pourriez être amené à interpréter le résultat d'un programme à partir de copies d'écran du logiciel Scratch, utilisé en cours.

Ce qu'on évalue

Pas de panique, tout ne se joue pas le jour J ! Le contrôle continu compte pour autant de points que l'examen final. Ce qui ne vous empêche pas de faire votre maximum !

L'épreuve de maths représente au total 100 points sur les 800 du brevet. Le jour de l'épreuve, vous connaîtrez le barème, à savoir le nombre de points attribué à chacun des exercices. Afin de vous mettre en confiance, lisez l'intégralité de l'épreuve puis commencez par les exercices auxquels vous êtes sûr de pouvoir répondre. Sauf indication contraire, les réponses doivent être justifiées.

Prenez donc la peine de détailler les calculs et les différentes étapes de votre démarche. En géométrie, présentez le théorème (Pythagore, par exemple) et expliquez pourquoi vous pouvez l'appliquer dans ce cas précis (triangle rectangle). "Des points peuvent être accordés à celles et ceux qui prennent la peine d'essayer, d'expliquer leur raisonnement et de faire preuve d'esprit critique vis-à-vis d'un résultat manifestement incorrect", précise Rémi Angot.

Lire aussi : Brevet 2018 : quelles épreuves au programme ?

Une copie peut très vite devenir brouillonne. Surtout en mathématiques. Or, l'évaluation prend également en compte la "qualité de la rédaction scientifique". N'oubliez donc pas d'inscrire les unités (mètres, litres) et privilégiez les phrases simples (sujet + verbe + complément).

Comment s'y préparer ?

"La meilleure préparation consiste à travailler régulièrement tout au long de l'année, et même du cycle entier", précise Guillaume Caron, professeur au collège Lucien-Vadez de Calais (62). Mettez-vous au travail le plus tôt possible. La mémoire a parfois besoin de temps... Pour apprendre, il vous faut revoir et revoir pour finalement mémoriser pour de bon les connaissances. Si les cahiers vous rebutent, optez pour les vidéos des professeurs-Youtubeurs, comme Yvan Monka. 

En histoire-géographie, un élève qui n'a pas révisé le cours sur la Grande Guerre peut comprendre celui sur l'Union européenne. Il n'en va pas de même en mathématiques. Dans cette matière, il est préférable d'apprendre au fur et à mesure. Les leçons s'ajoutent les unes aux autres et la difficulté augmente progressivement. On commence par les calculs simples, puis viennent s'ajouter les nombres négatifs, les inconnues, etc. Pour réviser et apprendre, élaborer des fiches.

Qu'est-ce qu'une fiche bien faite ? Une fiche qui comporte l'essentiel, répondent en chœur les enseignants. Ne recopiez pas le cours entier. Inscrivez les propriétés, formules et théorèmes à apprendre par cœur. Accompagnez-les d'un exemple, de préférence celui qui vous pose problème. "La fiche porte sur les points importants d'un même chapitre. Je la distingue de la carte mentale, qui passe en revue plusieurs chapitres sur un même thème, comme les équations", précise Hélène Bacquet.

Frottez-vous aux exercices

"En maths, connaître le cours sur le bout des doigts ne suffit pas. Lire les exercices corrigés non plus. Il faut pratiquer sans s'aider des réponses pour acquérir des automatismes", préconise Rémi Angot. Chaque week-end, réalisez un ou deux exercices dans les conditions du brevet. Priorités à ceux qui vous ont posé problème en cours ou en devoir à la maison. Lisez bien l'énoncé, détaillez votre raisonnement et soignez votre copie. Si vous séchez, ne vous aidez pas des solutions mais jetez un œil au cours et réessayez. Vous apprendrez ainsi à travailler méthodiquement, à utiliser la calculatrice, gérer votre stress, voire à faire un brouillon quand cela est nécessaire.

Variez les plaisirs et frottez-vous aux différents types d'exercices, même ceux qui semblent faciles. "Les candidats perdent souvent des points sur le QCM. Un peu d'entraînement permet d'éliminer rapidement les réponses farfelues ou pièges", tient à préciser Guillaume Caron.

Même si le brevet connaît quelques changements, l'épreuve de maths reste globalement la même. Il est donc utile de réviser avec les annales des années précédentes. Pour les collégiens 2.0, pensez aux QCM en ligne d'Yvan Monka.