1. Brevet 2017 : ce qui vous attend en français
Coaching

Brevet 2017 : ce qui vous attend en français

Envoyer cet article à un ami
Le brevet blanc peut vous aider à réviser le vrai brevet // © plainpicture/fStop/Antenna
Le brevet blanc peut vous aider à réviser le vrai brevet // © plainpicture/fStop/Antenna

"Pas besoin de réviser, l’imagination suffit", entend-on parfois à propos de l’épreuve de français. Une idée fausse qui à la peau dure. Alors, au travail !

D'une durée de cinq heures, l'épreuve de "français, histoire et géographie, enseignement moral et civique" du brevet se compose de deux grandes parties.

La première partie est divisée elle-même en deux, avec une pause de 15 minutes au milieu : "histoire et géographie, enseignement moral et civique" (que nous ne détaillerons pas ici) et "français" (1 h 10, 20 points). Cette deuxième période porte sur un corpus comprenant au moins un texte littéraire (le plus souvent extrait d'un roman non étudié en cours), et éventuellement un document iconographique ou audiovisuel. Elle comprend entre six et dix questions, ainsi qu'un travail de réécriture. 

La deuxième grande partie du brevet de français s'intitule "français - rédaction et maîtrise de la langue" (1 h 50, 30 points). Elle comporte une courte dictée d'environ 15 ou 20 lignes (20 minutes, cinq points) et un travail d'écriture (1 h 30, 20 points). Pour ce dernier exercice, vous avez le choix entre le sujet de réflexion et le sujet d'invention.



Vidéo explicative de l'épreuve du brevet réalisée par Amélie Mariottat, enseignante au collège Les-Marches-de-l'Occitanie, à Piégut-Pluviers (24).

Lire aussi : Brevet 2017 : ce qui vous attend en mathématiques

Ce qu'on évalue

Les compétences acquises de la cinquième à la troisième délivrent 400 points. Soit 100 points de plus que le contrôle final. Le travail fourni tout au long de l'année compte donc plus que les trois épreuves réunies. Tout ne se joue pas le jour J ! Ce qui ne vous empêche pas de faire votre maximum...

Les examinateurs prêtent attention à l'exactitude de votre réponse, mais aussi à votre raisonnement.

Dans la partie "français", répondez à toutes les questions, justifiez systématiquement votre propos et citez régulièrement le texte (sans oublier les guillemets et le numéro de ligne). Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour obtenir un maximum de points. "Il y a rarement une seule réponse attendue. Dans le sujet zéro, il est par exemple demandé de titrer le texte et de justifier sa réponse", rappelle Céline Walkowiak, professeure au collège René-Cassin, de Loos-en-Gohelle (62). En français, votre avis ne compte pas pour des prunes.

Les questions posées peuvent prendre différentes formes, dont celle d'un QCM (questionnaire à choix multiples). La question lexicale (de vocabulaire) vous amène très souvent à déduire la signification d'un mot à partir de son contexte ou de sa construction (préfixe/suffixe). En grammaire, vous devez généralement repérer une figure de style ou un temps avant d'éclairer le sens du passage.

Réflexion ou invention ?

Dans la deuxième période de la première partie, le travail de réécriture consiste à changer le temps, l'énonciation ou encore le genre d'un texte court.

L'épreuve suivante dure une heure 30 et vaut 20 points. Voilà qui en dit long sur l'importance du travail d'écriture ! Vous devez produire ici un texte d'une longueur d'environ deux pages. "Il faut être particulièrement attentif avant de se lancer, et même tout au long de la rédaction. Un hors-sujet est très vite arrivé", met en garde Amélie Mariottat, enseignante au collège Les-Marches-de-l'Occitanie, à Piégut-Pluviers (24).

Vous avez le choix entre deux exercices. Le sujet de réflexion est à la fois en lien avec le corpus et les enjeux contemporains (l'environnement, les nouvelles technologies, etc). Il évalue essentiellement vos capacités à mobiliser des idées, argumenter, illustrer et organiser votre réponse (introduction, développement, conclusion). Le sujet d'invention fait quant à lui appel à votre imagination. Vous pouvez notamment être amené à poursuivre une lettre ou à changer le point de vue d'un récit. Les examinateurs sont moins sensibles à l'originalité de la production qu'au respect de la consigne et à la cohérence de l'ajout. Le dictionnaire est autorisé.

Lire aussi : Brevet 2017 : les sujets auxquels vous êtes sûrs d'échapper

Comment s'y préparer ?

Commencez les révisions le plus tôt possible afin de vous rassurer. Les fiches sont utiles pour se préparer aux questions posées dans la première partie de l'épreuve. Vous pouvez en faire sur les notions qui tombent régulièrement, comme l'indicatif, la valeur des temps, les fautes d'orthographe fréquentes comme les homonymes (se et ce, à et a, ou et où), les genres littéraires, les points de vue (omniscient, interne, externe), les figures de style, les champs lexicaux ou encore les registres de langue. "Sur chaque fiche, ajouter un mot, un dessin ou un croquis qui vous fait penser à la leçon", propose Amélie Mariottat. Et d'ajouter : "Si vous vous souvenez de ce mémo, vous vous souviendrez de tout le reste". Pensez aux cours en ligne si les révisions par écrit vous rebutent. Parmi les plus connus, citons notamment Les Bons profs ou le mur collaboratif de Marie Soulié

Lire et écrire : la clé

Les annales sont également utiles pour s'entraîner aux questions d'interprétation qui ne font pas appel à des connaissances particulières. Toutefois, les enseignants constatent que les réponses proposées sont parfois denses et compliquées, ce qui peut effrayer. N'hésitez donc pas à demander à votre professeur de français de vous corriger.

La dictée est souvent redoutée et le travail d'écriture représente beaucoup de points. Lire et écrire (des nouvelles, un journal intime, des lettres à un ami ou à un correspondant) le plus souvent possible permet de se préparer à ces deux épreuves. "Quand on lit, on mémorise les mots de manière inconsciente et l'on devient ainsi meilleur en orthographe et en rédaction", souligne Amélie Mariottat. Pour celles et ceux qui ne peuvent pas se faire aider par leurs parents, le site du Bescherelle propose une ribambelle de dictées corrigées pour les élèves de troisième. À vous de jouer !


BREVET 2017 : DÉCOUVREZ SI VOUS AVEZ RÉUSSI LE JOUR J

- Les corrigés du brevet 2017 dès le jour des épreuves

- Reçu ou pas ? Mention ou pas ? Les résultats du brevet 2017 sur letudiant.fr