1. Comment j’ai décroché mon CAP restaurant : de l’intérêt des vidéos YouTube
Témoignage

Comment j’ai décroché mon CAP restaurant : de l’intérêt des vidéos YouTube

Envoyer cet article à un ami
Laura, 17 ans : "Il ne faut rien laisser tomber et tout apprendre au fur et à mesure." // © Photo fournie par le témoin
Laura, 17 ans : "Il ne faut rien laisser tomber et tout apprendre au fur et à mesure." // © Photo fournie par le témoin

Sérieuse et appliquée, Laura, 17 ans, a obtenu son CAP restaurant au lycée Diderot, à Langres (52). Elle se souvient d’avoir passé des heures à répéter les cours et rédiger des fiches, appris les noms des vins et des fromages et s’être beaucoup entraînée à la maison. Elle poursuit en bac pro commercialisation et service en restauration.

En classe de troisième, Laura suivait l'option DP 3 (découverte professionnelle 3 heures). Son stage d'une semaine dans une cafétéria l'a intéressée. "J'étais en cuisine et au service. J'ai aimé le travail et l'ambiance, la solidarité entre les collègues. Toute l'équipe a été gentille avec moi. Et j'ai adoré le contact avec les clients", explique-t-elle.

Comment j'ai révisé pendant l'année

"Comme on avait les dates des contrôles en avance, j'organisais des plannings de travail à moins 15 jours, moins une semaine. Je relisais les fiches qui étaient prêtes parce que je les avais rédigées au fur et à mesure, très régulièrement. J'y notais les moments les plus importants du cours, je surlignais les notions indispensables à connaître. Je révisais matière par matière, en faisant des coupures entre chacune et en ne m'obligeant pas à rester concentrée plus de 30 minutes. Je me connais : au-delà, je ne suis plus efficace !"

Comment j'ai préparé les épreuves

"J'ai souvent répété l'épreuve pratique, chez moi ou pendant les exercices dans le restaurant d'application au lycée. À la maison, j'apprenais mes argumentations commerciales, quelle assiette irait avec quel plat et quels couverts, quel nappage et quelles serviettes. Au restaurant du lycée, j'ai servi souvent. Pendant ces exercices pratiques, je n'hésitais pas à demander conseil à mes professeurs. Le week-end ou le soir, j'ai également visionné beaucoup de vidéos sur YouTube pour voir les professionnels à l'œuvre. J'ai regardé les techniques de 'poisson au guéridon' : c'est la manière de découper devant le client une sole ou un autre poisson."

Comment j'ai surmonté mes difficultés

"La partie écrite du service est plus compliquée parce que c'est de la théorie. Je me suis appliquée à écouter en cours même si ça ne me passionnait pas. Pour retenir le vocabulaire nouveau (par exemple, sur la vinification, les fromages), il ne faut rien laisser tomber et tout apprendre au fur et à mesure, sinon on a des lacunes."

Les pièges à éviter

"Ne pas s'appliquer dès la rentrée en pensant qu'on n'apprend qu'à porter une assiette et qu'il n'y a aucun effort à faire. Au contraire, il faut être exigeant sur ses leçons, sa tenue (impeccable) et sa présentation."

Les épreuves du CAP restaurant
Unités professionnelles (en CCF et ponctuelles)
- Approvisionnement et organisation de service : en CCF et ponctuelle à l'écrit.
- Production du service des mets et des boissons : en CCF et ponctuelle pratique.
- Communication et commercialisation : en CCF et ponctuelle orale.

Unités d'enseignement général
- Français, histoire-géographie.
- Mathématiques et sciences.
- Éducation physique et sportive.
- Langue vivante étrangère.