1. Comment lutter efficacement contre le stress avant un examen

Comment lutter efficacement contre le stress avant un examen

Envoyer cet article à un ami

Boule au ventre, sueurs, anxiété… Votre tension monte avant chaque contrôle ou examen. Parfois trop. Lorsqu’elle devient incontrôlable, elle peut vous paralyser. Voici nos conseils pour mieux la comprendre et la gérer.

Dès l’annonce d’un contrôle, Antoine, 17 ans, se ronge les ongles. Il est envahi par les émotions. Il peut déclencher une crise de psoriasis, maladie de peau connue pour ses origines psychologiques. "Je commence alors à me répéter que je suis nul et que je vais tout rater", avoue le lycéen, en terminale ES dans un lycée de l'orne. L’angoisse est à son apogée. Il lui est même arrivé de devoir sortir de sa classe parce qu’il était gagné par la nausée.

Pour Jade, 16 ans, élève en première S dans un lycée parisien, la tempête est constante. "Je suis de nature stressée, comme toute ma famille, dit-elle. La veille d’un contrôle ou d’un bac blanc, j’ai une boule au ventre, j’y pense tout le temps, je suis très agitée, malgré des médicaments homéopathiques. J’ai peur, je panique." Le matin du jour J, Jade se lève tôt, parle beaucoup, relit ses fiches jusqu’à la dernière minute. Devant la feuille, si le sujet ne l’inspire pas complètement, le stress perdure. Même si Jade pratique l’équitation en compétition et qu’elle apprend à se calmer et à relativiser grâce à son cheval, elle sait qu’elle ne prendra jamais une évaluation à la légère.


Ne craignez pas d’avoir peur !

 
Jade et Antoine illustrent bien la manière dont on peut perdre pied, momentanément ou non, avant un contrôle. Ils sont stressés, comme sûrement d’autres camarades, mais leur angoisse est négative, alors qu’un "bon" stress peut rendre service… si si ! "Le stress améliore l’attention, permet de mobiliser son énergie sur un point précis et d’augmenter ses capacités mentales et physiques. Une légère anxiété favorise la restitution des connaissances", explique le professeur Georges Chapouthier, neurobiologiste, auteur de Biologie de la mémoire (Odile Jacob). Pour ce spécialiste de la mémoire, vous ne devriez pas avoir peur d’avoir… peur. Son conseil ? "Laissez votre cœur battre la chamade, n’essayez pas de le contrôler !" C’est précisément le trac qui va vous mobiliser, comme un comédien avant d’entrer en scène. "Le corps réagit bien : comme le chef de troupe, il dit à son armée de bien se préparer ! C’est porteur", renchérit Lise Bartoli, psychologue clinicienne, auteur de Se libérer par l’hypnose (Payot).
 

 
Sommaire du dossier
Pour lutter contre le stress des examens, le mieux, c’est de réviser ! Panique aux examens : se détendre par la respiration S’entrainer à se détendre pour créer un réflexe antistress