1. Écoles de commerce : la banque commune d’épreuves (BCE)
Boîte à outils

Écoles de commerce : la banque commune d’épreuves (BCE)

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Écoles de commerce : la banque commune d’épreuves (BCE) Ecoles de commerce : le concours Ecricome ESC : une sélection académique sévère... à modérée ESC : comment attirer les étudiants étrangers

La plupart des écoles de commerce recrutant à l'issue d'une prépa le font via des concours communs qui permettent de multiplier ses chances de réussite. Détail des épreuves et des modalités d’inscription pour l'un des deux principaux : la BCE (banque d’épreuves communes).

24 écoles membres

En 2017, la BCE (banque commune d'épreuves) propose 7.846 places. Elle organise le concours d'accès au programme grande école de 24 grandes écoles de management (Essec Business School, HEC Paris, Télécom EM, ISC Business School, ISG, ESCP Europe, Skema, Edhec, EM Normandie, Brest Business School, Rennes School of Business, Audencia, ESC Troyes, ICN Business School, EM Strasbourg, Burgundy School of Business, groupe Sup de Co La Rochelle, Inseec Business School, ESC Clermont, EM Lyon, Grenoble EM, Montpellier Business School, Toulouse Business School, ESC Pau), ainsi que de trois écoles associées (ENS Cachan Paris-Saclay, Ensae Paris Tech et ESM Saint-Cyr).

Ces concours sont ouverts aux élèves de classes préparatoires économiques et commerciales et à ceux de prépas littéraires via la BEL (banque d'épreuves littéraires).

À noter : l'ESC Clermont rejoint la “grappe” EM Normandie-ESC La Rochelle-ESC Pau-ESC Troyes-ISC Paris en 2017 et l'ICN Business School (Metz, Nancy) a quitté Ecricome pour également intégrer la BCE.

Ce concours commun est celui qui regroupe le plus grand nombre d'écoles de management et accueille le plus d'élèves. En 2016, 10.433 candidats ont été enregistrés. En 2015, 10.297 préparationnaires s'y étaient inscrits pour 5.915 places disponibles.

Le concours écrit

Cette banque rassemble chaque année les épreuves conçues par HEC, l'ESSEC, l'ESCP et l'EM Lyon. Toutes les écoles vont y puiser, composant leur concours selon leurs spécificités. Exemple : l'ESSEC détermine son propre sujet de philosophie mais adopte la contraction de texte de HEC ; l'ESCP conçoit un sujet original de synthèse de textes mais adopte celui de philosophie de HEC… Ainsi une même copie, donc une même note, entre dans plusieurs combinaisons pour constituer un total de points permettant, ou non, d'être admissible à tel ou tel concours.

Les épreuves orales

Elles se déroulent dans chacune des écoles où le candidat est admissible.

Cas particulier, les épreuves de langues des écoles de la banque IENA (Banque d’épreuves orales de langues commune à 14 écoles membres de la BCE) sont mutualisées : le candidat ne devra les passer qu’une seule fois.

Dates du concours

Les épreuves écrites se tiendront du 24 avril au 5 mai 2017. Après la communication des résultats d'admissibilité, entre le 7 et le 9 juin, les épreuves se dérouleront du 13 juin au 6 juillet 2017.

Les frais d'inscription s'étalent de 50 € à 170 € pour une ou plusieurs écoles présentées (demi-tarif ou gratuit pour les boursiers).

Plus d'informations sur www.concours-bce.com