1. Progresser en anglais : 10 méthodes pour doper votre niveau
Boîte à outils

Progresser en anglais : 10 méthodes pour doper votre niveau

Envoyer cet article à un ami
Do you speak english fluently ? Not really ? It's time to take “the bull” par “the horns”. Et pour vous y aider, voici une sélection de différentes formules de révisions à adapter à vos envies.

Dès la première, Manon a pris des cours de langues, en plus de ceux du lycée. "J’ai besoin d’être poussée, et si personne ne me rappelle qu’il faut que je travaille, je n’y arrive pas", explique-t-elle avec franchise. Ainsi, la jeune fille opte pour Tell me more et s’entraîne via Internet.

"Les cours et les exercices m’ont permis de faire des progrès rapides, grâce au logiciel de reconnaissance vocale, qui est très amusant. De plus, me destinant à l’hôtellerie, j’ai trouvé des exercices spécifiques à mon futur métier." Mais surtout, dès que Manon oublie de se connecter… elle reçoit un mail de rappel. Et vous, quelle méthode avez-vous envie de tester pour booster votre anglais ?

Un labo de langue dans votre ordi


Tell me more propose 100 heures de travail, une trentaine de thématiques et 2.000 exercices pour se former en ligne, de la sixième au bac. La plupart des exercices utilisent la reconnaissance vocale de façon ludique. Sur My Cow, vous pouvez lire des articles de presse en anglais, améliorer votre prononciation et suivre votre progression après chaque exercice.

Notre avis : accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

- My Cow : 71 € par an.
- Tell me more : 99 € par an.

Des séries en VO avec ou sans sous-titres

Et si vous regardiez les séries télévisées en VO ? L’avantage est qu’une série créant une certaine dépendance, vous serez tenté de regarder tous les épisodes ! Ainsi, vous aurez passé des heures à écouter de l’anglais sans vous en apercevoir. À vous les jeux de mots et allusions, qui ne sont pas toujours bien retranscrits en français. Et pour vraiment progresser : optez pour les sous-titres en anglais. Vous pouvez aussi regarder vos séries préférées en streaming sur le Net (sur M6 replay par exemple).


Notre avis : c’est gratuit ! Mais addictif et donc chronophage !

 

Des vidéos à visionner sans modération

Pour retenir les expressions idiomatiques, il n’y a pas d’autres solutions que de les apprendre par cœur. Don’t hit the ceiling (Ne pétez pas les plombs)! Sur YouTube, en tapant "Idiom 100", vous pouvez visionner jusqu’à 100 vidéos (une par expression) pour les mémoriser et épater vos profs.


Notre avis : ludique et assurément bluffant dans une copie.

- Idiom 100 (www.youtube.com) : gratuit.

Un prof au bout du monde via Skype

Gwendal prépare l’oral d’anglais du bac et le TOEIC (Test of English for International Communication) en visioconférence sur le site Internet de Live-English (spécialisé en anglais). Il peut voir et écouter son prof via Skype, le logiciel de téléphonie par Internet. D’autres organismes proposent ce type d’enseignement en vous mettant en contact avec des professeurs natifs des États-Unis ou d’Australie : Educastream propose des cours en lien avec le programme de l’Éducation nationale ; Lingueo offre un grand choix de langues, incluant la langue des signes française.
 

Notre avis : motivant, car un rendez-vous régulier avec l’enseignant.

- Educastream : 360 € les 10 heures.
- Lingueo : 289,99 € les 10 heures.
- Live-English : 230 € les 10 heures.

Un stage intensif pendant les vacances

Apprécié par les professionnels, Wall Street Institute (64 centres en France) a lancé un programme adapté aux collégiens et aux lycéens. La formule Teen Week vous aide à combler vos lacunes à l’oral comme à l’écrit. Les cours sont organisés en session intensive pendant les vacances scolaires. L’enseignement se fait d’abord devant un ordinateur, puis au sein de groupes de même niveau pour des cours de conversation.
 

Notre avis : apprentissage très studieux et adapté à votre niveau.

- Wall Street Institute : 490 € les 15 heures de cours.

Des cours du soir au British Council

L’agence culturelle britannique propose des cours d’anglais hebdomadaires (de 2 à 3 heures par semaine), en petit groupe, durant l’année scolaire, aux enfants et adolescents, de 5 à 17 ans. Les cours ont lieu à Lyon, Marseille, Paris (Invalides et Nation) et Versailles.


Notre avis : une garantie d’excellence, vu l’expérience du British Council.

- British Council : 960 € les 60 heures de cours.

La presse en VO

Décryptez la presse grâce à "Vocable". Tous les 15 jours, lisez le meilleur de la presse internationale anglophone à travers une sélection d’articles en version originale. Les mots difficiles sont toujours traduits et, au fil des numéros, vous enrichissez tout naturellement votre vocabulaire.
 

Notre avis : un bon moyen de se familiariser avec les articles de presse qui sont souvent des supports de cours pour vos professeurs.

- Vocable : 43 € par an (23 numéros).

Des mails chaque jour

GymGlish assure un programme de révisions par mails quotidiens. Dans chaque leçon, découvrez un épisode de la saga "Delavigne à San Francisco" : humour, anglais business, accents variés… Suivez aussi vos progrès et revenez sur vos points faibles. Et si vous oubliez de répondre, GymGlish ne vous oubliera pas : vous recevrez un rappel.
 

Notre avis : une méthode rapide (15 à 20 minutes par jour) et qui tire sa force de sa régularité.

- GymGlish : 20 € par mois pendant 6 mois.

Un répétiteur dans votre iPhone

Vous passez beaucoup de temps dans les transports ? Et si vous en profitiez pour réviser votre anglais, sur votre téléphone mobile ? MosaLingua est une application qui utilise la méthode de la répétition espacée préconisée par les chercheurs. Vous vous concentrez sur les mots et les phrases les plus usuelles afin d’être efficace en peu de temps. Dans le même esprit, essayez MemoCoach, consacrée uniquement aux verbes irréguliers à mémoriser. Vous pouvez aussi opter pour une révision express en 140 signes avec un mot d’anglais par jour à découvrir sur Twitter avec @voca­_anglais.


Notre avis : une efficacité redoutable pour un coût modique.

- MemoCoach (iPhone) : gratuit.
- MosaLingua (iTunes) : 4,99 €. 
- @voca­_anglais (Twitter) : gratuit.

Des émissions de radio à la demande

Vous connaissez la BBC ou Voice of America ? Vous pouvez écouter (ou réécouter en podcast) les émissions de ces célèbres chaînes de radio sur des thèmes qui tombent souvent au bac : économie, médecine, société, sport… En outre, ces deux radios proposent, sur leurs sites, une partie "Learning english". Sur Voice of America, par exemple, vous pouvez entrer dans la "Classroom" pour choisir un thème. Là, vous trouverez des exercices de vocabulaire, d’écoute et de conversation particulièrement bien conçus.
 

Notre avis : une immersion 100 % anglo-saxonne, avec, en sus, un suivi de l’actualité.

- BBC
- Voice of America

Révisez en jouant

Avec "Be/was/been", vous révisez les verbes irréguliers à l’aide de cartes à jouer, en additionnant vos points pour chaque bonne réponse. Les verbes sont classés dans 3 familles : verbes très courants, courants et moins courants. Votre objectif : atteindre le score maximal de 115 (116 pour la famille des verbes très courants). 18,50 €.
Pour pratiquer tous les jours de l'année C’est le cadeau clin d’œil de fin d’année : l’éphéméride Assimil "Humour anglais". Chaque jour : une blague ou une citation drôle avec sa traduction et un point de grammaire. 12,95 €.