1. Au fait, c'est quoi le SMIC ?
Décryptage

Au fait, c'est quoi le SMIC ?

Envoyer cet article à un ami
Le SMIC, au 1er janvier 2016, s'élève à 1.466,62 €, brut. Il augmente légèrement chaque année. // © Fotolia
Le SMIC, au 1er janvier 2016, s'élève à 1.466,62 €, brut. Il augmente légèrement chaque année. // © Fotolia

Que ce soit pour un job étudiant ou un premier emploi, entrer dans le monde du travail signifie souvent passer par la case SMIC ou "salaire minimum légal". Explications.

"C'est un job payé au SMIC !" À force de l'entendre dans le langage courant, on en oublie presque que le SMIC est un acronyme... Signifiant littéralement salaire minimum interprofessionnel de croissance, le SMIC correspond au salaire minimum auquel tout salarié du secteur privé a droit.

Le SMIC : où, depuis quand ?

Instauré par le gouvernement en 1970, en remplacement du SMIG (salaire minimum interprofessionnel garanti) créé en 1950, le SMIC est une référence inscrite dans la loi. Cela signifie qu'un employeur ne peut vous payer moins, à moins d'enfreindre la loi et de risquer une amende. Une contrainte valable en France métropolitaine, dans les départements d'outre-mer et dans la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Combien gagne-t-on ?

Concrètement, le SMIC est le montant fixé par l'État pour une heure de travail. Depuis le 1er janvier 2016, il s'élève à 9,67 € brut. Mais ce n'est pas la somme que vous touchez. Si vous travaillez une heure payée au SMIC, vous gagnez à l'arrivée en net - c'est-à-dire une fois les charges sociales payées par votre employeur - 7,51 € de l'heure. Soit, pour un mois de travail à temps plein, 1.466,62 € brut et 1.139,21 € net.

Lire aussi : Job étudiant : quels sont vos droits ?

Chaque année, selon des règles fixées dans la loi, le montant du SMIC est revalorisé par l'État, pour prendre en compte l'augmentation du coût de la vie. Cette augmentation a lieu au 1er janvier mais, en fonction de la conjoncture, elle peut intervenir en cours d'année. La revalorisation légale n'est pas très importante (+ 0,6 € entre 2015 et 2016), mais rien n'empêche le gouvernement de décider d'un coup de pouce plus fort !

Mineurs, apprentis : des cas particuliers

Attention aux cas particuliers. Par exemple, si vous êtes mineur. Si vous avez moins de six mois d'expérience professionnelle cumulée dans le même secteur, votre employeur peut vous payer au "SMIC minoré". Soit 7,74 € brut de l'heure si vous avez moins de 17 ans, 8,70 € brut si vous avez 17 ans.

Vous travaillez en alternance ? Le salaire des apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation obéissent eux aussi à des règles spécifiques. En fonction de certains critères (âge, date d'entrée en alternance), vous touchez un salaire d'un montant variable mais inférieur au SMIC. Sauf si vous avez 26 ans révolus et que vous êtes en contrat pro.

Autre élément à garder en tête : le montant du SMIC inclut les primes liées à la productivité et les éventuels avantages en nature liés à votre emploi (nourriture, logement, véhicule, équipements technologiques). Si votre fiche de paye ne correspond pas au montant du SMIC, c'est peut-être que vous n'avez pas additionné une prime à laquelle vous avez droit.

Et dans la fonction publique ?

Si vous travaillez dans la fonction publique, votre salaire de base est calculé selon des règles spécifiques (sauf si vous êtes "agent non titulaire de droit privé"). Vous l'obtenez en multipliant "l'indice majoré" (qui figure sur votre fiche de paye) au "point d'indice" fixé par l'État. Les pouvoirs publics mettent à votre disposition un calculateur qui vous permet d'arriver au montant exact. Mais si ce salaire de base est inférieur au SMIC, votre employeur se doit de vous verser chaque mois la différence : le SMIC reste donc la référence pour tous.