1. Cédric, responsable planification nouveautés maquillage : comment j'ai été recruté chez LVMH
Portrait

Cédric, responsable planification nouveautés maquillage : comment j'ai été recruté chez LVMH

Envoyer cet article à un ami
"J'ai reçu une proposition d'embauche à la fin de mon stage." // © Éric Garault pour L'Étudiant
"J'ai reçu une proposition d'embauche à la fin de mon stage." // © Éric Garault pour L'Étudiant

Cédric travaille dans l'entreprise de ses rêves : il est responsable planification nouveautés maquillage chez les Parfums Christian Dior (LVMH). Ce jeune homme de 25 ans est diplômé de l'École polytechnique. Retour sur son expérience.

"Pour moi, l'entreprise LVMH était liée à l'artisanat d'excellence, mais j'ai été surpris d'y découvrir une véritable industrie de produits de luxe." Passionné de chimie, Cédric n'aurait pas forcément parié se retrouver dans cette entreprise. À 25 ans, cet ingénieur, sorti de l'École polytechnique, travaille à Saint-Jean-de-Braye (45), près d'Orléans, sur le site de fabrication des Parfums Christian Dior. Cette entité du groupe LVMH élabore des cosmétiques et des parfums siglés du nom du prestigieux couturier.

Lire aussi : Ils ont été recrutés dans l'entreprise de leurs rêves

De la chimie aux cosmétiques

Sa fonction ? Responsable planification nouveautés maquillage. En clair, Cédric coordonne tous les services en amont de la production lors du lancement d'un produit. "Le service marketing, à Paris, lance 50 à 60 projets par an pour le maquillage. Je suis le chef d'orchestre, jusqu'à la fabrication", explique le jeune homme. Il a toujours été plus attiré par la production industrielle que par la recherche : "Être seul devant sa paillasse, ce n'était pas pour moi." Il s'oriente alors vers la cosmétique pour faire son stage de troisième année de l'École polytechnique. "C'est grâce à une ancienne ­étudiante de l'école qui travaillait aux Parfums Christian Dior, que j'ai eu envie de tenter l'expérience !"

Lire aussi : Le palmarès des écoles d'ingénieurs

"Appartenir à LVMH apporte aussi de réelles opportunités de carrière"

Lors d'une journée de recrutement de stagiaires, il visite l'usine de Saint-Jean-de-Braye : "L'aspect industriel et technologique de la production m'a tout de suite plu !" Il obtient un stage comme ingénieur : "Il s'agissait d'améliorer les flux de production et de travailler à la réduction des pertes de matière. J'ai passé six mois passionnants en blouse et en charlotte ! C'est une entreprise qui vous donne rapidement de l'autonomie, souligne-t-il. J'y ai aussi découvert que j'étais fait pour le management."

Cédric termine son cursus de polytechnicien à Cambridge, en Angleterre, en génie chimique. "J'avais reçu une proposition d'embauche des Parfums Christian Dior à la fin de mon stage, pour l'année suivante !" Proposition qu'il accepte à son retour de l'étranger. "Il y a une culture de l'excellence et de l'efficacité à tous les niveaux. Appartenir à LVMH apporte aussi de réelles opportunités de carrière, dans des domaines et des métiers différents." Pas besoin donc d'être passionné de maquillage pour s'épanouir à son poste : "C'est la technologie qui me plaît et le fait de participer au lancement des produits est stimulant."