1. Il a imaginé un système de guidage GPS pour les conducteurs de deux-roues
Portrait

Il a imaginé un système de guidage GPS pour les conducteurs de deux-roues

Envoyer cet article à un ami
Romain met la technologie de projection tête haute au service des motards. // © Photo fournie par le témoin
Romain met la technologie de projection tête haute au service des motards. // © Photo fournie par le témoin
Sommaire du dossier
Retour au dossier Elle a lancé une ligne de vêtements pour personnes handicapées Elle forme des Syriens au journalisme Ils mettent leur passion de la musique au service des plus défavorisés Ils ont initié un mouvement de jeunesse interreligieux Elles réunissent des artistes palestiniens et israéliens Elles aident les jeunes diplômés en recherche d’emploi Ils ont mis en place une plate-forme de e-learning Ils ont constitué une association qui active des communautés de chômeurs Il a imaginé un système de guidage GPS pour les conducteurs de deux-roues Ils ont concocté un vernis à ongles qui détecte les drogues du viol Il a les drogues et l’alcool à l’œil Ils ont développé un dispositif de dépistage du cancer de la peau Elles proposent des cosmétiques pour les femmes sous chimiothérapie Il tue les bactéries résistantes aux antibiotiques Il crée du lien entre commerçants et sans-domicile fixe Elle organise des balades urbaines alliant tourisme, culture et réinsertion Ils relie futurs bénévoles et associations Ils ont conçu un site pour tout emprunter à son voisin

Pour un conducteur de deux-roues, difficile de garder un œil sur la route tout en consultant son GPS. Le boîtier imaginé par Romain permet de voir les indications de son smartphone projetées directement sur la visière.

Grâce à un boîtier sans fil fixé sur n’importe quel casque, tout conducteur de deux-roues pourra voir les indications de l’application GPS de son smartphone projetées dans son champ de vision. "Flèches, distance, vitesse, travaux vont s'ajouter au paysage, comme collés à la route devant les yeux du motard, grâce à un système optique", explique Romain, 24 ans.

La technologie tête haute

L'idée lui est venue en passant son permis moto, il y a 2 ans. Devoir regarder un GPS fixé sur le guidon se révèle dangereux. Il souhaite alors "faire quelque chose avec les 'technologies tête haute', comme la Google Glass". Thomas, 23 ans, et Quentin, 22 ans, deux copains de promo à l'ICAM Toulouse, se sont lancés avec lui. Cette technologie a déjà valu à Romain de remporter, en mars 2015, le prix Norbert-Segard de l'élève-ingénieur, avec 4.500 € à la clé.

Une commercialisation prévue à l'été 2016

Cet accessoire a été présenté au Mondial de la moto à Paris, en décembre 2015. À la fin 2015, il était en phase de bêta-test avec des concessionnaires motos. La commercialisation est prévue pour l'été 2016.