Dossier : Comment recrutent les entreprises préférées des étudiants ?

Entrer chez LVMH : être en phase avec les valeurs de la marque

Google, Canal+, Veolia, LVMH, EADS… Comment entre-t-on dans ces entreprises stars où rêvent de travailler les étudiants des écoles de commerce et d’ingénieurs ? Quels profils privilégient-elles ? Comment se faire repérer par leurs recruteurs ? Zoom sur ce qui marche pour être pris dans 7 sociétés classées aux premières places du Top 100 Universum des “employeurs idéaux”.

Comme pour toutes les entreprises interrogées dans le cadre de ce dossier, nous avons sollicité LVMH (sur la 1re marche du podium du classement Universum en 2011). Le groupe de luxe n’a pas souhaité communiquer sur ses procédures de recrutement. À travers le témoignage de Sarah*, embauchée au merchandising il y a 3 ans, vous pourrez toutefois disposer de quelques éléments clés sur l’une des façons d’intégrer LMVH.

“LVMH refuse de communiquer sur son recrutement ? Curieux. Peut-être est-ce pour créer le mystère… avance d’emblée Sarah. Parce qu’il n’y a rien de secret-défense ni de honteux !” Ni d’insurmontable, manifestement. À en croire la jeune femme, intégrer le groupe comme stagiaire serait même plutôt facile. “Nos marques ne parlent peut-être pas aux jeunes. Ou alors, ce sont les montants de nos indemnités de stage et de nos salaires, plus faibles qu’ailleurs, qui les rebutent. Le fait est que nous ne croulons pas sous les demandes”.

Conséquence : LVMH n’est pas un repaire de diplômés d’HEC, de l’ESSEC ou de l’ESCP Ici, les écoles de commerce de province, voire certains cursus universitaires, sont les bienvenus. Avec, au bout du stage, souvent un CDD (contrat à durée déterminée), voire un CDI (contrat à durée indéterminée).

Plusieurs entretiens, même pour un stage

La marche à suivre est classique : postuler via le site Internet, contacter directement les RH (ressources humaines) ou passer par l’une de vos connaissances déjà salariées dans le groupe. Dans tous les cas, si votre profil intéresse, vous devrez subir 4 entretiens en moyenne pour un poste en CDI (2 ou 3 pour un stage) : le RH du secteur, votre potentiel supérieur direct, le responsable opérationnel du service puis retour aux RH pour négocier le contrat.

Incollable sur les produits et le marché

Pas de piège a priori. “Tous les RH que j’ai rencontrés étaient jeunes et dans une posture sympathique”, assure Sarah. C’est une sorte d’entretien de personnalité, pour savoir si vous correspondez à la marque.” Renseignez-donc bien sur son “ADN” (“ses valeurs” dans le jargon maison). Par exemple, Kenzo, c’est l’originalité, Guerlain, la tradition familiale et la discrétion.

Évidemment, soyez incollable sur les produits, l’entreprise et les concurrents. Et n’enjolivez pas (trop) votre CV : “J’étais candidate à un poste sur les installations dans les aéroports du monde. L’anglais était très important. Forcément, lorsqu’on m’a demandé de décrire mon book, il a fallu que je le fasse… dans cette langue. Heureusement que je n’avais pas baratiné sur mes compétences. Je me serais fait coincer direct !”

> Postuler chez LVMH

(1) Les prénoms ont été changés à la demande des intéressés.

Virginie Plaut
Juin 2011

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus






les entreprises à la une










un job, stage ou 1er emploi ?

Offres de jobs étudiants

Offres de stages étudiants

Offres en alternance


APCMA-Banniere-300x150



uimm_banner_300x150-200114







calcul-salaire