Dominique Duflo, DRH de Sogeti France : "L'informatique continue à recruter des jeunes diplômés"

Sogeti, qui fait partie du groupe Capgemini, est spécialiste des services informatiques et d'ingénierie pour les grandes entreprises. Ses principaux métiers sont le conseil en haute technologie, l'intégration de systèmes, l'infogérance et l'administration de systèmes. Il compte 10.000 collaborateurs et France.


La croissance du secteur va-t-elle se poursuivre malgré la crise ?

De manière générale, l’industrie des technologies de l’information se porte bien. Depuis plusieurs années, le secteur est particulièrement dynamique. Il sera touché comme les autres par le ralentissement général de l'activité économique mais devrait rester en croissance. D'abord, parce que les systèmes d'information permettent d'optimiser le fonctionnement et la gestion des entreprises. Ensuite, parce que l'informatique propose des outils et des services permettant de concevoir et de développer des innovations, ce qui est un des moyens de prendre de l'avance et de gagner des parts de marché. Or, en période de crise, il est vital de se distinguer de ses concurrents.


Quelles sont les entreprises qui recrutent ?

D'abord les entreprises utilisatrices, c'est-à-dire toutes les sociétés, petites ou grandes, dans tous les secteurs. Elles doivent en effet continuer à rationaliser leur système d'information qui contribue de plus en plus à la valeur ajoutée de l’entreprise. Ensuite, les SSII (sociétés de services et d'ingénierie informatique). Car beaucoup d'entreprises préfèrent se concentrer sur leur cœur de métier et sous-traitent une partie de leurs activités informatiques à ces sociétés spécialisées. Et enfin, les éditeurs de logiciels, qui conçoivent et distribuent des outils destinés à faciliter la gestion des entreprises.


Quelles sont les domaines dans lesquels les besoins sont les plus importants ?

La première, c'est certainement l'informatique embarquée, utilisée autant dans l'automobile, l'aéronautique que dans les satellites. Il y a aussi une demande forte sur les technologies interactives et l’informatique collaborative, qui concerne l’intégration entre les sites Web, les blogs, la téléphonie mobile, les sites de partages de connaissances, etc. La sécurité est également un domaine qui monte. Ce qui s'explique par le fait que les systèmes sont toujours plus ouverts et donc davantage exposés à des risques d'intrusion. Il ne faut pas oublier les jeux vidéos, qui connaissent un développement important. Cela dit, des spécialités plus classiques comme la maintenance, les systèmes et réseaux ou les bases de données, qui permettent aussi de trouver rapidement un premier emploi.


Et les fonctions ?

Les spécialistes de l’architecture et de l’urbanisation des systèmes sont très recherchés. Ce qui est logique dans la mesure où les systèmes d'information sont de plus en complexes et de très imbriqués entre eux. Autre fonction très prisée, celle de chef de projet. Les projets informatiques ont tendance à se complexifier et sont de plus en plus souvent pluridisciplinaires. Les candidats qui possèdent une formation dans ce domaine sont très appréciés des recruteurs.


Comment trouver rapidement un premier poste à la fin de ses études ?

L'idéal, c'est d'avoir commencé à construire son réseau au cours de son cursus, notamment en faisant des stages ou de l'alternance. Il faut profiter de toutes les occasions pour mieux connaître les entreprises et rencontrer des recruteurs potentiels. C'est d'autant plus facile dans l'informatique que les entreprises sont très impliquées dans les relations avec les écoles. Elles sont présentes sur les forums, elles proposent des simulations d'entretiens, des présentations de leurs métiers, des conférences avec des experts… Autant d’occasions de rencontrer des professionnels et d’en savoir plus sur les postes proposés. Les entreprises recrutent par ailleurs sur les sites Web spécialisés et les réseaux communautaires et certaines d'entre elles organisent même des événements dédiés au recrutement de jeunes diplômés. Les opportunités de rencontres ne manquent donc pas !



Moins de création d'emploi en 2009

Jusqu'à la mi-2008, l'informatique recrutait à tour de bras. En 2008, les seuls services informatiques, qui devraient afficher un taux de croissance d'environ 6 %, auront créé pas loin de 20 000 emplois. En 2009, le secteur sera comme les autres touché par la crise. Cependant, selon une enquête réalisée auprès de 340 entreprises par Syntec Informatique, les entreprises du secteur devraient maintenir des volumes de recrutements significatifs. Selon la fédération professionnelle, représentant les SSII et les éditeurs de logiciels, entre 3000 et 5000 postes devraient être créé durant les six premiers mois de 2009.

De son côté, le Mouvement pour une union nationale et collégiale des informaticiens (Munci), qui regroupe des salariés du secteur, s'inquiète des premières répercussions de la crise, remarquant que le nombre d'informaticiens demandeurs d'emploi est légèrement reparti à la hausse en septembre 2008, alors qu'il connaissait une baisse régulière depuis novembre 2004. Tout en reconnaissant que cette augmentation est pour l'heure minime, le Munci craint qu'elle ne s'amplifie au fil des mois.

En savoir plus :
Syntec Informatique : www.syntec-informatique.fr 



 

 

Jean-Marc Engelhard

 

blog comments powered by Disqus






les entreprises à la une










un job, stage ou 1er emploi ?

Offres de jobs étudiants

Offres de stages étudiants

Offres en alternance


APCMA-Banniere-300x150



uimm_banner_300x150-200114








calcul-salaire