28629 offres de jobs étudiants, 21844 offres de 1er emploi, 8668 offres de stages, 4147 offres d'alternance
Déposer une annonce

Tous les articles

Comment postuler dans l'hôtellerie et la restauration

La France peut se flatter de disposer d’une industrie hôtelière dynamique et d’un des premiers groupes mondiaux. Les recrutements y sont très importants même si les entreprises reconnaissent une certaine difficulté à embaucher. Pourtant le secteur offre de belles opportunités de carrière en favorisant la promotion interne et la mobilité professionnelle. Un recruteur vous conseille pour votre CV et votre lettre de motivation.Plus de 800 000 personnes travaillent dans l’hôtellerie et la restauration (hors haute saison), soit près de 4 % des actifs en France ! Le secteur se situe au quatrième rang national en termes d’emploi et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 milliards d’euros. Si vous souhaitez l’intégrer, certaines qualités et compétences sont indispensables car les métiers sont exigeants. Les conseils d’un recruteur du secteur pour votre candidature.

Informatique : insistez sur les logiciels maîtrisés

Les entreprises du secteur informatique retrouvent des couleurs ! Après une année 2005 de retour à la croissance, 2006 a signé une forte hausse des recrutements, de techniciens comme d’ingénieurs qualifiés. Pour postuler auprès des SSII, des éditeurs de logiciels ou des services dédiés des entreprises, un seul mot d’ordre : insister, dans son CV, sur la technologie ou les systèmes maîtrisés.Après la tempête, les beaux jours ? Après une année 2005 de retour à la croissance, l’année 2006 devrait voir une hausse importante des recrutements dans ce secteur qui demeure, mais qui devrait favoriser l’emploi dans ce secteur, qui demeure pourtant l’un des grands recruteurs nationaux, aussi bien pour les cadres confirmés que chez les jeunes diplômés. Et ce dans les SSII (sociétés de service en ingénierie informatique) comme dans les services informatiques des entreprises.

Comment postuler dans l'aéronautique

Secteur hautement tributaire des turbulences internationales, l’aéronautique recrute en dents de scie ces dernières années. Pourtant, les prévisions restent optimistes à 5 ou 6 ans, notamment grâce à l’augmentation du nombre de passagers et à la nécessité de remplacer les avions vieillissants par des modèles moins gourmands en énergie. Que vous visiez le transport aérien ou l’industrie aéronautique et spatiale, un recruteur vous conseille pour votre CV et votre lettre de motivation.Composé d’une centaine d’entreprises en France, le secteur aéronautique et spatial emploie près de 81 000 salariés et génère un chiffre d’affaires de 19,7 milliards d’euros, selon les dernières statistiques – 2003 – du ministère de l’Industrie (avec près de 60 % du chiffre réalisé à l’export). Et, avec l’ouverture des marchés asiatiques, les observateurs prévoient un triplement de la croissance du trafic passager sur l’Asie dans les dix ans à venir ! En France comme dans le reste de l’Europe, l’industrie aéronautique va donc offrir de nombreux emplois.

Banque : montrez-vous actif !

La banque va recruter ! La pyramide des âges impose en effet aux établissements bancaires de nouvelles et nombreuses embauches afin de préparer la relève des massifs départs à la retraite à prévoir (30 % des 400 000 salariés du secteur d’ici à 2012). Quels sont les codes du secteur en matière de candidature ?L’essentiel des recrutements est concentré sur la fonction commerciale, avec des possibilités d’évolution. En combinant efforts de formation, promotions internes et mobilité encouragée, la banque offre aujourd’hui de belles opportunités de carrière.