1. Entretien d'embauche vidéo : 3 réflexes pour assurer sur Skype
Boîte à outils

Entretien d'embauche vidéo : 3 réflexes pour assurer sur Skype

Envoyer cet article à un ami
L'entretien sur Skype fait partie des nouveaux outils de recrutement. // © Skype
L'entretien sur Skype fait partie des nouveaux outils de recrutement. // © Skype

Entre l’envoi du CV et l’entretien physique, un nouvelle étape s’est glissée dans le processus de recrutement : l’entretien sur Skype. Comment s’y préparer ? Comment assurer pour ce face-à-face ? Voici trois bons réflexes à adopter.

"Parmi les nouveaux outils, l'entretien sur Skype reste le moyen le plus pertinent pour jauger les candidats", explique Gontran Lejeune à la tête du cabinet de chasseur de têtes Bienfait & Associés. Car, avant la rencontre physique, cette étape permet d'apprécier la vivacité d'esprit du candidat, sa connaissance de l'entreprise et sa capacité à structurer un raisonnement, le tout en une dizaine de minutes seulement.

Vous l'aurez compris, ce processus d'évaluation est devenu crucial, y compris parfois pour un stage. Anthony, 25 ans, vient d'en faire l'expérience. Ayant postulé pour un stage de community manager dans un média, son premier entretien s'est fait depuis sa chambre de bonne, perchée en plein cœur du XVIIe arrondissement à Paris. "J'ai essayé de me glisser dans les conditions du direct, en faisant attention à ma tenue vestimentaire et à mon environnement."

Anthony a-t-il mis toutes les chances de son côté pour être parmi les heureux élus à ce stage ? Trop tôt pour le dire. "Car, pour décrocher un rendez-vous, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles, même celles qui vous semblent élémentaires, comme être ponctuel. Pas question de laisser sonner votre ordi 10 fois, au risque d'agacer sérieusement votre futur recruteur", insiste Karl Rigal, responsable éditorial de monster.fr. Un bon réflexe parmi d'autres, comme les trois suivants.

Réflexe n°1 : créer un compte à usage professionnel

Même si vous avez un compte personnel sur Skype, il est indispensable de créer un compte à usage professionnel. Il vous permettra de choisir un pseudo "pro". Votre prénom et votre nom, par exemple (aline.dupont), passeront beaucoup mieux que "charlybellegueule".

Vous pourrez à cette occasion troquer votre photo de profil en mode selfy contre une photo en tenue d'entretien, celle de votre CV par exemple. "Un détail qui compte, insiste Philippe Deljurie, fondateur de meteojob.com, notamment pour ceux qui choisissent leur dernière photo de vacances comme profil. Et ils sont nombreux. "N'oubliez pas que cette photo est le premier contact avec votre futur employeur." En effet, pour établir une visioconférence, vous devez communiquer votre identifiant Skype et ne pas oublier d'ajouter celui de votre recruteur dans vos contacts.

Réflexe n° 2 : préparer le terrain

"Entraînez-vous à regarder la webcam et non pas l'image de votre interlocuteur. Et si l'exercice est nouveau pour vous, n'hésitez pas à solliciter un ami qui utilise déjà Skype, explique Louis Coulon, cofondateur de visiotalent.com. Cela vous permettra, dans le même temps, de vous assurer de la qualité de votre connexion et de votre matériel, ordinateur ou tablette. Évitez le téléphone mobile, le rendu est trop peu satisfaisant. Et pensez-y : des écouteurs permettent d'éviter l'écho."

Autres conseils de Mickaël Cabrol, cofondateur de easyrecrue : "Coupez toute source de distraction, téléviseur, interphone, téléphone, au moins un quart d'heure avant le rendez-vous et choisissez un endroit calme pour réaliser l'entretien." L'idéal étant de reconstituer un véritable espace de travail : une table dégagée de tout objet personnel (évitez les restes de pizza et la canette de soda !) sur laquelle vous déposez votre ordi, un bloc-notes et un stylo.

Et d'ajouter : "Privilégiez un fond neutre et évitez une fenêtre dans le dos, au risque de provoquer un contre-jour désagréable pour le recruteur. Enfin, arrangez-vous pour que votre image englobe le haut de votre corps, et pas seulement votre visage. Vous pourrez ainsi transmettre votre gestuelle."

Réflexe n°3 : habillez-vous comme pour un entretien d'embauche

"Votre tenue doit conditionner votre état d'esprit. C'est en étant dans des conditions proches d'un rendez-vous physique que l'on réagit en professionnel", garantit Adrien Ledoux, cofondateur de jobteaser.com. Traduisez : enfilez votre veste mais ne gardez pas votre bas de pyjama. Vous pourriez être amené à vous lever brusquement pour X raisons ! Dernier point : évitez les couleurs criardes mais ne vous habillez pas tout en noir.

Ça y est, vous êtes fin prêt. Vous avez endossé votre plus beau tailleur ou votre dernier costume ? Vous avez fait vos dernières mises au point ? Sorti votre chat de votre chambre et mis votre téléphone en mode silencieux ? Alors, Skypez !

La vidéo différée, c'est nouveau, mais il va falloir vous y faire

Votre "futur" recruteur vous a transmis un lien dans le but d'effectuer un entretien vidéo différé ? Pas de panique. Il souhaite vous poser quelques questions avant de vous rencontrer. Pour réussir cet exercice nouveau et ainsi décrocher un entretien physique, voici les conseils de Louis Coulon. Le cofondateur de visiotalent.com a visionné plus de 30.000 vidéos enregistrées par des candidats et identifié les bonnes et les mauvaises pratiques.

À faire :
• L'arrière-plan : gardez un fond neutre mais vous pouvez aussi l'adapter en fonction du recrutement. De cette façon, le recruteur pourra voir à la fois votre motivation et votre créativité.
• L'orientation de la caméra : l'angle d'une vidéo prise par en dessous n'est pas vraiment flatteur, orientez la caméra bien en face de vous.
• Attention au langage corporel ! 83 % de la communication se fait par le ton de la voix, l'expression du visage et la gestuelle.
• Regardez la caméra au lieu de l'écran.
• Faites attention à votre tenue vestimentaire et pas seulement en haut ! Il faut une tenue "pro" complète.
• Tenez-vous bien droit : un candidat avachi est un candidat qui fait moins envie...
• Souriez ! Mais sans trop vous forcer ou vous n'arriverez plus à parler.
•  Faites attention à vos animaux de compagnie...
• Utilisez une adresse mail professionnelle ou neutre.
• Si vous faites des erreurs, corrigez-les tranquillement.
• Et, bien sûr, pensez à vous entraîner avant !

À éviter :
• Attention à la luminosité ! Si vous êtes à contre-jour, le recruteur va avoir l'impression que vous vivez dans une grotte.
•  Prendre l'entretien vidéo pour acquis : ce n'est pas parce que l'exercice est différent de l'entretien téléphonique traditionnel qu'il ne faut pas le prendre au sérieux. L'entretien vidéo est une véritable chance de montrer aux recruteurs l'étendue de votre personnalité.
• Être trop timide : la vidéo différée est une bonne opportunité de montrer qui vous êtes au recruteur. Pendant un court moment, 10 minutes au maximum, laissez votre timidité au placard !
• Faire du zèle : évitez de trop vous vendre en insistant sur votre fidélité et attachement à l'entreprise à laquelle vous postulez.

À noter enfin, lors de l'entretien vidéo différé, vous allez commencer par réaliser une question d'essai. Il s'agit de la seule réponse que vous pourrez enregistrer plusieurs fois. Cette question permet de vérifier la bonne qualité audio et vidéo de votre entretien et elle ne sera pas transmise au recruteur.