1. Réussir son CV et sa lettre de motivation pour une candidature ciblée à bac +2/3
Coaching

Réussir son CV et sa lettre de motivation pour une candidature ciblée à bac +2/3

Envoyer cet article à un ami

Si vous en doutiez, sachez que le CV idéal existe ! Il retrace toute votre vie étudiante et professionnelle, chaque expérience étant joliment mise en valeur avec des couleurs, de l’italique, du gras… C’est le CV parfait : celui qui flatte votre ego et ne demande qu’à être encadré ! Mais c’est un CV… totalement inefficace.

Le CV et la lettre de motivation n’ont pas pour objectif de vous plaire, mais de séduire un recruteur. Les informations contenues doivent donc être sélectionnées pour faire le lien avec l’entreprise et/ou le poste. Elles doivent être cohérentes, utiles et factuelles (c’est-à-dire illustrées par des exemples ou des résultats). Enfin, l’envoi doit être personnalisé : même les mailings dans les boîtes aux lettres sont adressés à une personne en particulier, avec son prénom, son nom et son adresse.
 

Un document cohérent

Ne perturbez pas le recruteur avec des informations déconnectées du poste à pourvoir. Un CV est un ensemble construit dont le fil conducteur doit clairement apparaître au recruteur en une minute de lecture. Bannissez les successions d’informations qui vont dans des directions différentes. C’est parfois le problème que pose une présentation chronologique qui vous amène à superposer des tranches de vie professionnelle. Pensez à relire votre CV, à tête reposée, quelque temps après l’avoir rédigé. Vous verrez mieux si une vue d’ensemble de vos expériences se dégage ou si la présentation de votre parcours reste floue ou éparpillée. Quant à la lettre, plus encore que le CV, elle va droit au but avec la présentation d’une ou deux informations essentielles qui contiennent les mots-clés du poste à pourvoir.
 

Un document utile

Que ce soit dans le CV ou la lettre, interrogez-vous toujours sur les raisons pour lesquelles vous souhaitez donner une information : quel est le sens pour vous et qu’apporte-t-elle à l’entreprise ? Demandez-vous ensuite si cette information peut vous aider à obtenir un rendez-vous. Envoyer un CV et une lettre ne signifie pas décrocher un contrat de travail, mais parvenir à convaincre le recruteur qu’il doit engager une démarche pour vous rencontrer. Libre à vous ensuite de préciser lors de l’entretien que vous avez obtenu vos diplômes avec une mention, que vous avez choisi tel établissement, que vous avez fait un mémoire sur tel sujet si l’occasion se présente.
 

Un document factuel

N’oubliez pas que vous postulez dans un secteur professionnel précis, ce qui impose de faire le lien entre ce secteur et vous. Vous pouvez par exemple insister sur votre maîtrise des logiciels ou votre connaissance des matériels dans l’informatique, présenter votre engagement dans vos activités sportives ou dans des associations, etc. Pensez à actualiser ces informations régulièrement !
Votre candidature est un document qui pourra circuler en interne, avec éventuellement une petite note de la DRH?(direction des ressources humaines) : « Que penses-tu de ce candidat ? » À ce stade, vous pouvez encore être recalé par un opérationnel parce qu’il manque des informations que pourtant vous détenez mais n’avez pas pensé à noter. Des données comme vos résultats, peuvent être lues plus attentivement par un responsable de service.
 

Un document personnalisé

La personnalisation s’exprime par un CV remanié en fonction de l’entreprise visée et surtout par une lettre adressée à un interlocuteur en particulier : avec le nom du DRH ou d’un responsable de service. À défaut, la lettre contient au minimum les coordonnées de l’entreprise.

Faut-il un titre ?
Il faut considérer le titre sur un CV comme une accroche qui donne un fil conducteur, notamment si votre parcours comprend des expériences variées. Ce titre sera pertinent à condition de résumer, en quelques mots, votre objectif professionnel, plutôt que de préciser un métier (surtout si c’est pour reprendre celui qui figure dans l’annonce).
Une fonction, comme « spécialiste des RH » ou « auditeur junior », est utile sur une carte de visite, mais ne permet pas sur un CV de savoir ce que vous voulez apporter à l’entreprise. Vous souhaitez consolider ses comptes ? Exercer des missions commerciales, financières ? Définissez succinctement vos objectifs si possible avec des verbes d’action.

Exemples d’en-têtes de CV :

• « Mon objectif professionnel : la rationalisation et l’optimisation des achats »?;
• « Développer vos ventes en Europe de l’Est »?;
• « Optimiser le contrôle de gestion. »


Sommaire du dossier
CV et lettre de motivation : comment sélectionner les informations ? CV et lettre de motivation : comment présenter les informations ? CV et lettre de motivation : comment envoyer sa candidature ?