1. Organisme de formation BAFA : Association des Guides et Scouts d’Europe
Boîte à outils

Organisme de formation BAFA : Association des Guides et Scouts d’Europe

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Organisme de formation BAFA : Association Enjeu – Les Pionniers de France Organisme de formation BAFA : ATC (Association Touristique de Cheminots) Organisme de formation BAFA : Ceméa (Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active) Organisme de formation BAFA : CFAG (Centre de formation d'animateurs et de gestionnaires) Organisme de formation BAFA : Confédération Nationale des Foyers Ruraux Organisme de formation BAFA : Union Nationale des CPCV, Organisme protestant de formation Organisme de formation BAFA : Familles Rurales Organisme de formation BAFA : Foéven, Fédération des Aroéven Organisme de formation BAFA : Les Francas Organisme de formation BAFA : FSCF (Fédération Sportive et Culturelle de France) Organisme de formation BAFA : IFAC (Institut de Formation, d’Animation et de Conseil) Organisme de formation BAFA : IFOREP (Institut de Formation, de Recherche et de Promotion) Organisme de formation BAFA : Fédération Léo Lagrange Organisme de formation BAFA : Ligue de l’enseignement Organisme de formation BAFA : MRJC (Mouvement rural de jeunesse chrétienne) Organisme de formation BAFA : Planète Sciences Organisme de formation BAFA : Fédération du Scoutisme Français Organisme de formation BAFA : Association des Guides et Scouts d’Europe Organisme de formation BAFA : Union Française des Centres de Vacances

Le choix de l’organisme de formation pour préparer le BAFA est moins anodin qu’il n’y paraît. Coût, projet pédagogique, nombre de stagiaires... sont autant d'éléments à prendre en compte. Panorama des différents organismes existants.

> Adresse Web : www.scouts-europe.org
> Nombre de stagiaires formés par an : plus de 1.500
> Nombre de stages théoriques organisés par an : environ 80
> Coût d’un stage théorique en internat : 110 € + adhésion

Projet pédagogique

 
Les principes de vie du scoutisme sont les devoirs spirituels, les devoirs envers l’autre, les devoirs envers soi-même. Le jeune devient acteur de sa progression. Il apprend à développer sa santé par l’hygiène sanitaire et alimentaire, la vie au grand air et la maîtrise de soi. Il travaille à l’épanouissement de sa personnalité par les exigences de la vie communautaire dans la nature, et la pédagogie des conseils. Il acquiert le sens du concret par la pratique manuelle. Il apprend à devenir citoyen par l’ouverture et le service qui lui sont demandés.

Enfin, il est amené à découvrir le sens spirituel de sa vie par l’émerveillement, la joie, l’amitié et la découverte du silence. Nous développons cet aspect philosophique et spirituel de la formation dans une perspective chrétienne présentée avec clarté et en toute transparence aux parents.


Historique

 
À la Toussaint 1956, à Cologne, une poignée de jeunes fondent la Fédération du scoutisme européen (devenue en 1976 l’Union internationale des guides et scouts d’Europe) pour reconstruire une amitié entre les peuples d’Europe et éviter les erreurs du passé et de la guerre. L’association française est créée en 1958. Résolument œcuménique et artisan d’une Europe des valeurs rêvée par Schuman et Adenauer, l’UIGSE maintient la forme originale et les intuitions du scoutisme de Baden-Powell.