Dossier : Passer le BAFA : mode d'emploi

Passer le BAFA : comment s’inscrire ?

À quoi sert le BAFA ? Comment l’obtenir ? À qui s’adresser ? Combien coûte-t-il ? Pour en faire un métier ou, simplement, pour un job étudiant, le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) peut vous ouvrir bien des portes dans l’animation. Dans son livre "BAFA mode d'emploi" aux éditions L'Étudiant, Olivier Monod nous donne de précieux conseils. Extraits.

En 2010, l’État a mis en place une procédure d’inscription centralisée sur le Net. Le site Internet référent et la quasi­totalité des démarches sont centralisés sur cette plate-forme. L’ensemble de la formation ne doit pas durer plus de 30 mois. Il est possible de demander au ministère une dérogation pour bénéficier de 12 mois supplémentaires.

S’inscrire sur Internet
La 1ère étape est donc celle de l’inscription sur le site du gouvernement. 2 clics, 1 formulaire à remplir et hop !, le stagiaire obtient un livret de formation avec son numéro d’inscription. Ce livret, plutôt bien fait, prend le stagiaire par la main dans chacune des démarches à effectuer. L’aspirant animateur peut même suivre l’avancée de son cursus en ligne. Attention ! L’inscription n’est pas finalisée pour autant. Le candidat doit encore transmettre à la direction départementale de son lieu de résidence, la photocopie recto verso d’une pièce d’identité en cours de validité (par Internet ou par courrier).

Trouver un organisme de formation
Afin d’effectuer un stage théorique, le candidat doit trouver son organisme de formation par lui-même. Il s’inscrit à la session de son choix en utilisant son numéro d’inscription. Lors de l’inscription, l’organisme doit fournir au candidat une documentation sur son projet éducatif. Le stage théorique doit durer 8 jours au minimum. Il peut être effectué en discontinu, s’il est fragmenté en moins de 4 sessions étalées sur 3 mois au plus. Il est obligatoire d’obtenir un avis favorable à l’issue de cette 1ère étape pour effectuer le stage pratique.

Trouver un stage
Si les organismes de formation ont une obligation d’aide à la recherche d’un stage pratique, le jeune animateur doit essentiellement compter sur lui-même, son réseau, Internet et ce guide. Cette session doit commencer moins de 18 mois après la fin de la précédente, sauf dérogation spéciale, et doit durer au moins 14 jours effectifs. Elle se déroule obligatoirement en séjour de vacances, en accueil de loisirs, en accueil de jeunes ou en accueil de scoutisme régulièrement déclaré. Le stage peut être rémunéré, il appartient au stagiaire de se renseigner sur les conditions de son embauche.

Conseil de taille : il faut absolument vérifier que le directeur a bien inscrit le stagiaire sur la fiche complémentaire de déclaration qu’il envoie peu de temps avant le début du séjour. Sinon le stage ne pourra pas être validé par le ministère. À la fin de cette étape, le stagiaire doit entrer l’appréciation de son directeur sur son espace personnel sur Internet. Le directeur départemental vérifie ensuite la validité du stage. Sa décision est consultable sur l’espace personnel.

Choisir une qualif
Pour son dernier stage, il est possible de changer d’organisme de formation. L’apprenti repasse donc par les mêmes étapes que pour le stage théorique. Il choisit son organisme et s’inscrit à une session grâce à son numéro présent sur son livret BAFA.

Se présenter devant le jury
Si toutes les étapes sont validées, le dossier du candidat passe automatiquement devant un jury qui est souverain quant à la délivrance du BAFA. "Le jury apprécie un dossier en fonction des avis et des appréciations portées à l’issue de chaque étape par les directeurs de stages et de sessions, explique-t-on au ministère. Dans la très grande majorité des cas, le jury suit les avis portés, mais il peut parfois proposer au directeur départemental une décision d’ajournement ou de refus du candidat parce que les commentaires font état d’insuffisances récurrentes ne permettant pas de valider sa capacité à exercer l’ensemble des fonctions attendues." Si une étape n’est pas validée, le candidat peut effectuer une demande de passage devant le jury ou bien repasser son étape défaillante.

À consulter aussi
- Le BAFA, qu’est-ce que c’est ?
- Le BAFA : une formation en 3 étapes
- Que faire après le BAFA ?
- Passer le BAFA : comment s’inscrire ?
- Quelles aides financières pour passer le BAFA ?
- Les différentes étapes pour passer le BAFA : le stage théorique
- Les différentes étapes pour passer le BAFA : le stage pratique
- Les différentes étapes pour passer le BAFA : l’approfondissement
- Passer le BAFA : quel cadre légal ?
- Passer le BAFA : comment choisir son organisme ?
- Passer le BAFA : en externat ou en internat ?
- BAFA : le passer seul ou avec un ami ?
- BAFA : comment trouver un stage pratique ?
- BAFA : comment se déroule l’entretien pour un stage ?
- Passer le BAFA : comment choisir ses qualifications ?
- Passer le BAFA : comment choisir les approfondissements ?
- Peut-on rater le BAFA ?
- Passer le BAFA : comment plaire au jury ?
En savoir plus
Ces informations sont extraites du livre d'Olivier Monod "BAFA mode d'emploi" aux éditions L'Étudiant, que vous pouvez commander sur notre librairie en ligne letudiant.fr

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus






les entreprises à la une










un job, stage ou 1er emploi ?

Offres de jobs étudiants

Offres de stages étudiants

Offres en alternance


APCMA-Banniere-300x150



uimm_banner_300x150-200114








calcul-salaire







YWC_2014_letudiant_300x150