1. Métiers de la propreté : "Ce ne sont pas que des balais et des machines"
Interview

Métiers de la propreté : "Ce ne sont pas que des balais et des machines"

Envoyer cet article à un ami

Lors du Salon européen de l'éducation, qui se déroule du 18 au 20 novembre, l'Etudiant s'intéresse à des secteurs qui recrutent. Focus sur les métiers de la propreté.

C'est net ! Le secteur de la propreté (ou nettoyage industriel) va recruter. Il compte aujourd'hui plus de 480.000 salariés, dont 80 % sont en CDI.

De nombreuses embauche sont réalisées du côté des agents manuels courants en contrats courts (convient à un job étudiant), mais aussi du côté des agents qualifiés (16.000 recrutements chaque année sur des postes comme agent machiniste ou agent en rénovation), et en maîtrise d'exploitation (responsable de secteur, chef de site).

Sans diplôme, avec un bac pro ou un BTS, les opportunités sont nombreuses. Des parcours pour devenir cadres existent également, à l'instar de la licence suivie en alternance par Julien, 20 ans, qui se destine à un poste de responsable qualité hygiène-sécurité-environnement. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'Aventure des métiers.

Voir aussi : d'autres témoignages sur l'Aventure des métiers
Restauration collective : 60.000 embauches chaque année
Sécurité sociale : des milliers de postes à pourvoir

Métiers de la boucherie : "J'aime mettre le produit en avant"

Métiers du cuir : l'art subtil de la patience