1. Aides étudiantes : à quoi avez-vous droit dans le Grand-Est ?
Boîte à outils

Aides étudiantes : à quoi avez-vous droit dans le Grand-Est ?

Envoyer cet article à un ami
Au cœur de l'Europe, la région donne un coup de pouce financier substantiel aux étudiants qui veulent élargir leur horizon à l'international. // © N.Tissot
Au cœur de l'Europe, la région donne un coup de pouce financier substantiel aux étudiants qui veulent élargir leur horizon à l'international. // © N.Tissot

Chaque région propose une série de coups de pouce financiers dans divers domaines : échange à l’international, équipements, entrepreneuriat… Découvrez les avantages auxquels vous pouvez prétendre dans le Grand-Est.

Dans la Région Grand-Est, des bourses sont disponibles pour des profils précis (étudiants en alternance, dans les formations sanitaires et sociales, etc.), mais aussi si vous souhaitez développer des projets, d’engagement citoyen ou entrepreneurial.

Pour financer un projet

Les jeunes de 15 à 29 ans, porteurs d’un projet favorisant l’engagement citoyen ou à visée professionnalisante, peuvent bénéficier du dispositif "Expérience de jeunesse". Les lauréats, retenus par une commission, pourront obtenir une aide pouvant atteindre un maximum de 2.000 €.

Pour créer son entreprise

La Région Grand-Est accompagne les jeunes de 18 à 29 ans dans leurs projets de création d’entreprise. L’aide financière est de 5.000 € maximum. Trois périodes de candidatures sont instituées, en mars, juin et septembre.

Pour partir à l’international

L’aide à la mobilité internationale des étudiants (études ou stages) s’adresse à tous les élèves de l’enseignement supérieur et sans conditions de ressources. Le montant de l’aide varie selon la durée, entre 200 et 800 €.

Les aides attribuées dans ce dispositif sont bonifiées de 200 € si les étudiants sont titulaires d’une bourse du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) ou de 100 € s’ils effectuent leur mobilité dans un pays frontalier de la région Grand-Est (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse).

Chaque étudiant ne peut en bénéficier qu’une seule fois pendant son cursus.

Pour les apprentis

Tout apprenti en première année de contrat pour les formations des niveaux V et IV peut percevoir une aide aux premiers équipements. Elle vise l’acquisition de vêtements de travail, d’outillage (hors fournitures scolaires et livres) nécessaires au suivi des enseignements dispensés ou à leur présentation à l’examen. Le montant varie selon les formations.

La région Grand-Est accorde plusieurs aides financières aux apprentis pour leurs frais de transports, d’hébergement et de restauration.

Ils bénéficient enfin d’une aide spécifique de la région lorsqu’ils doivent faire face à des frais de déplacements transfrontaliers. L’apprenti pourra bénéficier d’une bourse forfaitaire de 70 € par mois pendant 10 mois sur l’année scolaire de formation.

Pour les formations sanitaires et sociales

Comme pour toutes les régions, le Grand Est est chargé de délivrer les bourses sur critères sociaux aux étudiants des formations sanitaires et sociales (infirmier, aide-soignant…). Cette démarche est donc à faire en dehors du CROUS.

La région aide également les étudiants de ces formations, dans le cadre d’un départ à l’étranger pour un échange ou un stage, d’une durée minimale de cinq semaines. Le montant forfaitaire est de 400 €, quelle que soit la durée. Avec une bonification de 200 € pour les boursiers, et 100 € si le séjour s’effectue dans un pays transfrontalier (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse).