1. Aides étudiantes : à quoi avez-vous droit en Bretagne ?
Boîte à outils

Aides étudiantes : à quoi avez-vous droit en Bretagne ?

Envoyer cet article à un ami
En Bretagne, les projets des étudiants sont encouragés financièrement par la région. // © Franck Betermin
En Bretagne, les projets des étudiants sont encouragés financièrement par la région. // © Franck Betermin

Chaque région propose une série de coups de pouce financiers dans divers domaines : équipement, projets, mobilité à l’international… Découvrez les avantages auxquels vous pouvez prétendre en Bretagne.

En Bretagne, des bourses sont disponibles pour des profils précis (étudiants en alternance, dans les formations sanitaires et sociales, etc.), mais aussi si l’on souhaite développer des projets, en France ou à l’international. Le chèque-sport et la prime pour les jeunes en service civique ont cependant été supprimées.

Pour les apprentis

La région Bretagne donne aux apprentis une aide au transport, à l’hébergement et à la restauration (Argoat). Le montant annuel, versé en deux fois, est fixé entre 400 € et 800 €, selon le niveau d’études et l’âge.

Lire aussi : Alternance : attention aux faux frais qui peuvent coûter très cher !

La région propose également une aide au premier équipement, pour aider les apprentis à financer le matériel professionnel ou pédagogique. Elle varie entre 60 € et 300 € selon les secteurs d’activité.

Pour partir à l’étranger

En Bretagne, plusieurs bourses existent pour vous encourager dans vos projets à l’international. Les lycéens en filière professionnelle et les stagiaires (quatre semaines consécutives minimum) peuvent recevoir une aide forfaitaire de 460 €.

Les étudiants en BTS (brevet de technicien supérieur), en DUT (diplôme universitaire de technologie) ou en formation sanitaire et sociale ont droit à une bourse mensuelle de 200 € (dans la limite de deux mois), pour leurs séjours d’études ou leurs stages.

Les étudiants en licence ou master, ou en apprentissage, touchent une bourse mensuelle de 200 € (dans la limite de 10 mois).

En plus des bourses, la région accompagne financièrement les projets de solidarité et volontariat à l’international. Elle propose une aide forfaitaire de 150 € par jeune pour des projets collectifs mis en œuvre par des associations. Pour les projets de volontariat de solidarité internationale (VSI) de plus de six mois, vous aurez le droit à une aide de 150 € par mois, plafonnée à 1.800 €.

Pour financer un projet

La région veut favoriser les initiatives portées par les jeunes, en leur apportant un soutien financier. En 2017, elle y consacrait une enveloppe globale à partager de 30.000 €. Les porteurs de projet, âgés entre 18 et 29 ans, doivent remplir un objectif de 70 % de leur financement via un crowfunding sur les plate-formes Gwenneg ou Kengo. La région complète ensuite avec les 30 % restants, dans la limite d’un plafond de 4.000 €.

Lire aussi : 5 raisons de miser sur le crowdfunding

Pour les formations sanitaires et sociales

Comme pour toutes les régions, la Bretagne est chargée de délivrer les bourses sur critères sociaux aux étudiants des formations sanitaires et sociales (infirmier, aide-soignant…). Cette démarche est donc à faire en dehors du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires), de juillet à octobre.