1. Bourse non reçue ? Pourquoi ce retard et comment agir ?
Reportage

Bourse non reçue ? Pourquoi ce retard et comment agir ?

Envoyer cet article à un ami
Compliqué lorsque la rentrée doit se faire avec pas ou très peu d'argent dans les poches. // © Fotolia
Compliqué lorsque la rentrée doit se faire avec pas ou très peu d'argent dans les poches. // © Fotolia

Mi-janvier et toujours pas de virement de bourse à l’horizon ce mois-ci… Plusieurs étudiants déplorent de recevoir leur aide financière systématiquement en retard. D’autres attendent encore leur premier versement… Témoignages, explications et conseils.

Cacophonie. Entre ceux qui reçoivent plusieurs versements d'un coup et ceux qui l'attendent encore, la bourse sur critères sociaux a tendance à se faire désirer sur les comptes bancaires des étudiants. Depuis le début de l'année scolaire 2015-2016, nombreux sont les jeunes qui se plaignent de la recevoir de façon aléatoire. Pire, certains n'auraient jamais reçu leurs aides depuis la rentrée.

Aziza, boursière en deuxième année de BTS (brevet de technicien supérieur) CGO (comptabilité et gestion des organisations), n'aurait rien touché depuis septembre 2015. "Le Crous de Poitiers (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) m'a envoyé un e-mail me disant que j'allais recevoir ma bourse prochainement. Et là, depuis décembre 2015, j'attends." L'e-mail précise "sous réserve de délais interbancaires". Quand elle s'est déplacée au Crous, la conseillère lui a répondu qu'elle ne connaissait pas les dates des versements.

Des justifications obscures

Ces retards restent souvent inexpliqués aux étudiants comme le souligne Juliana, étudiante en master humanités et industries créatives à l'université Paris Ouest-Nanterre La Défense. Plusieurs de ses versements ont été regroupés le même mois : "J'ai eu mes bourses de septembre, octobre et novembre en décembre. Et j'ai eu décembre et janvier en janvier. Allez comprendre !"

Lola*, étudiante en journalisme culturel dans la même université, n'a perçu aucun virement de septembre à fin novembre. Pour elle, la justification reste également obscure. "Ce ne sont même plus des retards mais carrément des oublis ! On m'a finalement tout versé en décembre… Et pour janvier, du retard aussi. Vive l'administration !" Gaëtan, en licence d'économie à l'université de Poitiers, explique que le non-respect des délais est un problème récurrent. "On a passé la mi-janvier et je viens juste de recevoir le versement. Ce mois-ci, les bourses ont mis extrêmement longtemps à arriver." Après appel au Crous de Poitiers, il s'agirait "d'un bug informatique qui a lieu tous les ans à la nouvelle année…", rapporte l'étudiant.

Le Cnous, chargé de piloter le réseau des Crous, parle plutôt "d'un bug administratif" concernant les Crous de Poitiers et de Reims. Le problème serait "en règlement". Pour les autres Crous, il est "question des finances publiques qui reprennent leurs activités en ce début d'année. Les fonds globaux ont été versés le 5 janvier 2016", détaille Pascale Koller, responsable de la communication du Cnous. Il faut ensuite compter les délais d'applications informatiques… D'où l'attente plus longue ce mois de janvier.

Comment faire une réclamation ?

Chaque année, des boursiers rencontrent donc des difficultés pour gérer leur budget. "Concernant les jours des versements, ça n'a jamais été fixe. On peut très bien les recevoir le 5 du mois puis le 20 le mois d'après. Ce qui demande d'être très organisé. Il faut s'attendre à des mauvaises surprises. C'est surtout pour payer le loyer que c'est embêtant", soupire Juliana. Selon le Cnous, "les différents délais interbancaires aléatoires" font varier les dates.

En cas de réclamation, n'hésitez pas à contacter votre Crous d'abord par e-mail, puis en vous rendant sur place directement. Vous pourrez ainsi rencontrer un conseiller et vous aurez plus de chances d'avoir des renseignements clairs sur l'état de votre dossier. Il se peut qu'il s'agisse simplement d'un problème de procédure. Si vous vous déplacez, vous pourrez également demander un échéancier de vos versements. Sauf pour les rares Crous qui ont développé une plate-forme téléphonique efficace, inutile de tenter de joindre les services uniquement par téléphone…

Par ailleurs, écrivez au responsable de votre Crous avec copie au Cnous. Et si la situation reste au point mort, nous vous conseillons de saisir le médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur relevant de votre académie et qui se chargera de débloquer votre situation. Etudiant.gouv.fr, le nouveau portail du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dédié à la vie étudiante rendra-t-il les échanges plus faciles ?

*Le prénom a été changé à la demande du témoin.