1. Crowdfunding : trois sites pour financer vos études au banc d’essai

Crowdfunding : trois sites pour financer vos études au banc d’essai

Envoyer cet article à un ami
Pour éviter de prendre un prêt bancaire, pourquoi ne pas penser au crowdfunding pour financer vos études ? // © plainpicture/Lubitz + Dorner
Pour éviter de prendre un prêt bancaire, pourquoi ne pas penser au crowdfunding pour financer vos études ? // © plainpicture/Lubitz + Dorner

Le crowdfunding - ou financement participatif - dédié à l’enseignement supérieur se développe de plus en plus sur Internet. Présentation de trois sites, dont deux créés en 2015, qui peuvent vous aider à récolter des fonds pour financer vos études.

Comment trouver de l'argent pour mener à bien vos études en évitant "la case banque" ? Tentez le crowdfunding ! Le principe est simple : vous récoltez des dons sur Internet en échange de contreparties. Outre les plates-formes très connues comme KissKissBankBank, vous pouvez recourir à des sites spécialisés pour présenter votre projet. Nous avons testé trois d'entre eux : StudentBackr, What if Community et EdukLab.

#1. StudentBackr

Quel est son principe ?

Ce site, créé en juillet 2015, est destiné aux étudiants européens de plus de 18 ans, sans limite d'âge, qui possèdent un compte bancaire. Vous pourrez récolter (presque) gratuitement des fonds pour financer vos études. Pour cela, on vous accompagne avec un coaching personnalisé et gratuit et on vous aide à construire votre réseau professionnel.

Qui le propose ?

Une équipe internationale de trois trentenaires qui ont plus de 10 ans d'expérience professionnelle notamment en entreprenariat (PlanetExpat.org), en coaching de jeunes diplômés, en performance des organisations et développement Web. Yamin Chalabi, Marjolaine Blazy et Fernando Braz sont respectivement diplômés de l'école d'ingénieurs Télécom Sud Paris et d'un MSc de l'université de Dublin, de Sciences po Paris et de l'université Belo Horizonte au Brésil (programmation Web). Deux profils junior en marketing et communication complètent l'équipe.

Comment ça marche ?

Après votre inscription, gratuite, vous vous présentez et racontez votre "story" sur le site : vos études, votre besoin. Vous détaillez votre projet en indiquant la somme nécessaire à sa réalisation. C'est vous qui choisissez la durée de votre campagne de financement. Les personnes intéressées qui désirent vous aider alimentent votre cagnotte de leurs dons. Une fois la campagne terminée, vous récupérez l'argent. En retour, prévoyez des contreparties : simples remerciements, photo du donateur, cours gratuits, etc. selon la somme reçue.

Combien pouvez-vous récolter ?

Vous récupérez l'argent collecté, même si cette somme est inférieure à votre demande. Toutefois, StudentBackr prélève une commission de 7 % des fonds gagnés lorsque l'objectif fixé est atteint et 10 % en cas d'échec.

Est-ce que ça marche ?

Le site vient d'être lancé en France et en Grande-Bretagne. Ouverture prochaine en Espagne pour le premier semestre 2016, puis en Allemagne. Projets futurs : le Mexique, le Chili et la Colombie.

#2. What if Community 

Quel est son principe ?

Les demandes de fonds sur What if Community sont de préférence mutualisées : vous pouvez faire partie d'une seule cagnotte de 3 à 6 étudiants, âgés de 18 à 25 ans, pour augmenter l'impact et l'efficacité de la campagne de financement. L'ambition de ce site est que vous tissiez des liens avec vos donateurs pour profiter de leurs expériences professionnelles et de leur réseau dans le but de construire votre projet professionnel. Pour en bénéficier, vous devez être inscrit dans un établissement français qui délivre un diplôme reconnu par l'État et posséder un compte bancaire à votre nom.

Qui le propose ?

Deux jeunes diplômées d'écoles de commerce, d'une vingtaine d'années : Laetitia Chabannes, issue de l'EM Lyon, et Zélie Godin-Maujaret de Neoma Business School.

Comment ça marche ?

Vous vous inscrivez gratuitement et faites votre demande de financement. Pour multiplier vos chances, il est donc conseillé de faire cagnotte commune avec d'autres étudiants. Le groupe présente son projet, vous précisez le vôtre. Prévoyez de vous présenter (remplissez votre profil) pour permettre aux donateurs potentiels de mieux vous connaître. Les campagnes de recherche de fonds sont limitées à 45 jours et des contreparties sont à prévoir.

Combien pouvez-vous récolter ?

Ce qui vous revient, c'est-à-dire la part de la somme totale engrangée, proportionnelle à votre demande de financement. Prévoir une commission de 8 % prélevée uniquement si la cagnotte atteint au minimum 50 % de la somme demandée.

Est-ce que ça marche ?

Le site a été créé en janvier 2015. À suivre...

#3. EdukLab

Quel est son principe ?

Les demandes de fonds se font en solo. Vous devez avoir 18 ans et un compte en banque actif.

Qui le propose ?

À l'origine de ce site créé en juillet 2013, un trio d'amis âgés de 26 à 31 ans. Jean-Marc Nourel, Anne Gianakellis et Pierre-Antoine Failly sont diplômés d'écoles de commerce (ISTEC et ISEE Business School) et d'une école d'ingénieurs (EPITA).

Comment ça marche ?

Vous vous inscrivez gratuitement et faites une présentation détaillée de votre projet sous forme d'une "story" avec votre demande de fonds. Il est conseillé de l'accompagner d'une vidéo, afin d'augmenter vos chances d'attirer un financement. La collecte est limitée à 60 jours maximum. Des contreparties sont à prévoir.

Combien pouvez-vous récolter ?

Attention : vous ne touchez les fonds collectés que s'ils atteignent la somme demandée dans le temps imparti. Sinon, les contributeurs récupèrent leur don. Si votre campagne aboutit, une commission de 8,5 % est à prévoir.

Est-ce que ça marche ?

Depuis la création du site, 593 demandes ont été reçues, 187 projets ont été mis en ligne. Parmi eux, 20 projets ont été financés et 46 sont en cours de collecte. La somme récoltée la plus élevée s'élève à 13.140 €.