1. Louison, 18 ans, en terminale à Paris, se pose des questions sur le livret jeune
Publi-info

Louison, 18 ans, en terminale à Paris, se pose des questions sur le livret jeune

Envoyer cet article à un ami
livret jeune : les questions de Louison, 18 ans et étudiante // © Fotolia
livret jeune : les questions de Louison, 18 ans et étudiante // © Fotolia

Envie d’autonomie sur la gestion de votre compte bancaire ? Avec Louison, 18 ans, bousculez les idées reçues sur le livret jeune : rémunération, âge maximal, carte de crédit, ouverture de compte...

« Un livret jeune ? C’est pour les étudiants…  »

Faux ! Le livret jeune ne dépend pas de vos études, mais de votre âge. Vous pouvez d’ailleurs en ouvrir un dès 12 ans. C’est le livret parfait pour commencer à gérer son argent et à économiser, que vous soyez lycéenne, étudiante, apprentie, salariée, en année sabbatique ou en recherche d’emploi. Vous pouvez vous lancer dès la terminale !

« Oui, mais mes parents vont tout contrôler ! »

Faux ! À partir de 16 ans, vous pouvez faire des retraits sans autorisation, sauf opposition expresse de vos parents. Et à 18 ans, plus aucune opposition ne sera possible : vous serez majeure, responsable unique de la gestion de votre compte. Quel que soit votre âge, votre signature est demandée à l’ouverture comme à la fermeture du compte. Il porte bel et bien votre nom : c’est le vôtre, et vous en êtes responsable.

« D’accord, mais le livret jeune est peu rémunéré »

Il est rémunéré, c’est l’essentiel. Et quel que soit le montant. Vos placements sur le livret jeune vous rapportent chaque année 2 % nets d’impôts et de contribution sociale. Si vous placez 500 €, vous percevrez 10 € la première année, élevant vos économies à 510 €, puis 520,20 € l’année suivante, 530,60 € l’année d’après, etc.

« Je n’aurai pas de carte de crédit »

Faux ! Vous aurez votre propre carte de crédit pour faire vos retraits comme bon vous semble. Cette carte est gratuite pour les 12–17 ans. Et elle fait de ce compte épargne un véritable compte courant, dont la plupart des jeunes se servent pour apprendre à gérer leur argent, et pas seulement pour « mettre de côté ». En plus, le découvert étant impossible sur un livret jeune, vous ne pourrez pas vous retrouver en difficulté.

« Ça coûte d’ouvrir un livret jeune »

Faux ! L’ouverture d’un livret jeune est gratuite. Aucun frais ni aucune commission ne peuvent être demandés pour l'ouverture, la gestion ou la clôture du compte. La seule condition financière est de verser 10 € sur le compte quand vous l’ouvrez. Vous devrez fermer votre livret jeune au plus tard le 31 décembre de l'année de votre 25e anniversaire. C’est dans sept ans, vous avez un peu de temps devant vous !

« À mon âge, ça ne sert à rien d’épargner »

Faux ! Mettre de côté, c’est se protéger. Et si en plus, vous en profitez pour apprendre à gérer un compte, vous aurez tous les bons réflexes lorsque vous entrerez dans la vie active. Car contrôler ses revenus et ses dépenses, cela s’apprend ; anticiper sur un temps long (six mois) et non plus sur une courte durée (une semaine), cela s’apprend ; mettre de côté pour financer un projet ou pour éviter les coups durs, cela s’apprend. Le Livret Jeune est conçu pour ça, pourquoi ne pas l’essayer ?