1. Improvisades 2014 : quels étudiants gagneront les matchs d'improvisation ?

Improvisades 2014 : quels étudiants gagneront les matchs d'improvisation ?

Envoyer cet article à un ami

L’improvisation, un atout pour les études ? Ce ne sont pas les participants des Improvisades qui diront le contraire ! La finale 2014 de ces rencontres aura lieu le 16 juin au théâtre du Gymnase Marie Bell, à Paris. Un évènement au cours duquel des étudiants vont pouvoir faire jouer leur talents à l'oral lors de matchs d'"impro" face à un public de 300 personnes.

improvisades - À gauche, un membre de l'équipe de Centrale Paris à côté d'une étudiante de l'équipe de Paris Diderot. // © DR

Au terme de plusieurs mois de sélection, après des matchs d'improvisation endiablés entre les équipes candidates, trois d'entre-elles ont été sélectionnées. HEC, Centrale Paris et l'université Paris Diderot seront donc à l'honneur le 16 juin 2014 au théâtre du Gymnase Marie Bell, de 20h00 à 23h00, pour la finale des Improvisades.

Améliorer son aisance en public

"L'improvisation théâtrale est une forme d'expression intéressante", explique Richard Pineault, créateur des Improvisades. Pour les extravertis, c'est un bon moyen d'améliorer son aisance face au public ; et pour les plus timides, c'est un excellent moyen de se confronter à ses angoisses et de les dépasser." Pour Emma, membre de l'équipe finaliste d'HEC, l'improvisation rime aussi avec plaisir : "L'idée n'est pas d'y aller en mettant en avant ses propres qualités, mais d'avoir envie de se lâcher ensemble."

En plus, "cela permet de rencontrer facilement de nouvelles personnes", ajoute Benjamin, responsable du jury. Justement, parmi les participants, on compte non seulement des étudiants, mais aussi des personnes déjà en activité professionnelle. Car le tournoi des Improvisades est ouvert à toutes les équipes d'improvisation rattachées à une université, une école ou une entreprise.

"Depuis le début, il y a quand même beaucoup plus d'équipes étudiantes qui y participent que d'entreprises" résume Richard Pineault, créateur des Improvisades. Cette année, sur les onze équipe qui participent, dix d'entre-elles sont étudiantes, tout comme les trois équipes finalistes.

improvisades 2Deux membres de l'équipe d'HEC lors des matchs de sélection. // © DR

Des matchs d'improvisations

Les matchs d'improvisation se déroulent généralement en 90 minutes, entre deux équipes de six joueurs. Chaque équipe doit interpréter à sa manière le thème imposé par l'arbitre au début du match. "Le dernier thème que j'ai donné à jouer était ‘l'influence des moines’, et l'avant-dernier, sur la question des ennemis de l'intérieur", explique Yohann, une nouvelle fois arbitre cette année. Les sujets sont donc très divers. Improvisation garantie ! Pour chaque interprétation, le public vote en choisissant l'équipe qu'elle juge avoir le mieux joué. À la fin de la rencontre, celle qui a le plus de points remporte le match.

"J'attends des participants qu'ils transcendent le thème que je leur donnerai, mais sans chercher à faire les intéressants", dit Yohann. "Il ne faut surtout pas qu'ils cherchent à gagner, mais plutôt à se faire plaisir", ajoute Benjamin.

Une opportunité unique de jouer sur une grande scène

"C'est une énorme opportunité de se produire devant plus de 300 personnes", confie Benjamin, qui a participé à la finale l'an dernier. Emma, finaliste cette année, est "très heureuse de s'y retrouver". "Mais c'est aussi assez stressant de jouer au théâtre, ajoute-t-elle. On a plutôt l'habitude de le faire entre nous".

fleche-rougefleche-rougefleche-rouge Rendez-vous lundi 16 juin à 20h00 dans la grande salle du théâtre du Gymnase Marie Bell, 38 boulevard Bonne Nouvelle, Paris 10e. Tarif : 15 € sur place – 12 € en prévente sur billet réduc.

Pour avoir un aperçu de ce qui vous attend, visionnez les extraits de la finale de 2012.

Vous souhaitez vous lancer dans l'aventure ?
Pour participer aux Improvisades, vous devez faire partie d'une association au sein de votre établissement. Les responsables et les anciens sauront vous guider dans les démarches. Des écoles comme HEC ou des universités comme la Sorbonne sont régulièrement de la partie par exemple. En revanche, si aucune association n'existe encore, il faudra alors rassembler les plus motivés et constituer une association. Ensuite il suffit de s'inscrire sur le site des Improvisades, jusqu'à fin novembre de l'année en cours. L'inscription coûte 150 €.