1. Prix Charlie Hebdo : racontez votre première journée à l'Élysée
Boîte à outils

Prix Charlie Hebdo : racontez votre première journée à l'Élysée

Envoyer cet article à un ami
Charlie Hebdo lance la deuxième édition de son prix littéraire pour les jeunes. // © leprixcharlie.fr
Charlie Hebdo lance la deuxième édition de son prix littéraire pour les jeunes. // © leprixcharlie.fr

Vous Président(e), à quoi ressemblerait votre premier jour au palais de l’Élysée ? C'est le sujet sur lequel la rédaction de "Charlie Hebdo" vous propose de cogiter. Les textes les plus drôles et sarcastiques seront publiés sur le site de l'hebdomadaire. À vos stylos !

"Ma première journée à l'Élysée en tant que Président(e)." Tel est le sujet sur lequel vous pouvez librement disserter pour la deuxième cuvée du Prix littéraire Charlie Hebdo. L'hebdomadaire satirique remet le couvert pour une deuxième année consécutive, en partenariat avec l'Etudiant.

"Le "Prix littéraire Charlie Hebdo" récompensera cette année encore les textes inédits les plus drôles écrits par les collégiens, lycéens et étudiants. On veut de la folie, de l'originalité, de l'irrévérence", égrène Iegor Gran, collaborateur de l'hebdo. 

Un prix littéraire pour les jeunes

Une seule consigne : rédigez un texte d'une ou deux pages au format A4 et au format Word (.doc). Au minimum 1.500 signes, au maximum 4.000 signes, espaces inclus. Vous y présentez vos premiers pas à vous, nouvellement élu, au palais présidentiel. Vous l'envoyez ensuite entre le 20 février et le 26 avril sur www.leprixcharlie.fr. Sans oublier, bien sûr, de joindre vos coordonnées. Dernière condition : vous devez avoir entre 12 et 22 ans. 

Lire aussi : Charlie Hebdo : les journaux lycéens défendent la liberté d'expression

Le jury 100 % Charlie se laisse jusqu'au 17 mai pour sélectionner les 10 finalistes. C'est le 31 mai que les gagnants seront annoncés. Les heureux lauréats verront leur texte publiés sur le site et dans le journal. Et encaisseront aussi un joli chèque de 1.000 €. 

Pensez à bien tremper vos plumes dans l'acide avant de commencer. Bon courage à tous !