Dossier : Budget : comment ils ont financé leurs études

Bastien, 2 ans de prépa et 3 ans de fac : "En travaillant le week-end, j’ai fait des économies sur les sorties"

8 jeunes diplômés, aujourd’hui en situation professionnelle, reviennent sur leur parcours d’études et la façon dont ils l’ont financé. Ils vous livrent leurs astuces et leurs bons plans. Qu’ils aient été soutenus par leurs parents, par une bourse, un job et/ou un prêt, pour tous l’investissement s’est révélé rentable à tous points de vue.

Bastien Pessey, 26 ans, reçu au CAPES de français, professeur de français en collège
2 ans de prépa publique à Lyon, 3 ans de fac à Paris : son budget

Frais scolarité + sécu : 825 €
Vie quotidienne + logement : 32.400 €
Total des frais d'études pour Bastien sur 5 ans : 33.225 €
Salaire annuel net actuel : 18.000 €
> Calculez le coût de vos études, avec notre simulateur exclusif de budget étudiant

Depuis 2 ans, Bastien enseigne le français, le latin et le grec dans un collège à Noisy-le-Sec (93). "Entre les cours, les petits boulots et les déménagements, mes 5 années d’études n’ont pas été de tout repos", se souvient-il. Originaire de Dijon (21), il part après le bac à Lyon (69) pour suivre 2 années de classe prépa littéraire. Il choisit la solution la moins onéreuse : l’internat de son lycée (300 € par mois en pension complète). Ses parents, qui financent ses 2 années d’études, ajoutent 150 € par mois pour payer les billets de train, son forfait de téléphone, ses livres et autres dépenses personnelles.

Pour suivre sa licence 3 puis son master, le jeune homme s’installe à Paris. "Avec mes parents, c’était clair : je devais me débrouiller tout seul." Il loue un meublé à 600 € par mois, avec 200 € d’APL (aide personnalisée au logement), et dépense en plus environ 500 € mensuels pour vivre à Paris. En souscrivant un emprunt de 5.000 € et avec un job dans un fast-food (550 € par mois pour 18h par semaine), il peut respirer. Seulement, ce travail est très prenant et mal rémunéré. "J’ai démissionné au bout d’un an pour travailler dans un cinéma", raconte-t-il. De quoi lui assurer un salaire plus confortable (jusqu’à 1.200 €) et des horaires mieux aménagés. Heureusement, pendant ses 2 années de master, il reçoit une bourse de 2.000 € par an, avant de réussir le CAPES. Aujourd’hui titulaire de son poste, le professeur gagne 1.500 € net par mois.

Tout le monde n’est pas comme Bastien…
Il a bénéficié d’une bourse de 2.000 € par an pendant ses 2 années de master. Moins de 20% des étudiants de master remplissent les conditions pour obtenir une bourse d’études.
Méthodologie : le coût de leurs études
Les dépenses de chaque étudiant présenté ici tiennent compte des frais de scolarité, du coût du logement et de l’ensemble des frais liés à la vie quotidienne (alimentation, transports, loisirs…) pour toute la durée de leur études. Quand les jeunes étaient hébergés chez leurs parents, le coût de la vie quotidienne a été évaluée sur la base des enquêtes de l’OVE (Observatoire de la vie étudiante). Seules les allocations logement perçues (APL) ont été déduites du coût des études. Nous n’avons pas déduit les rentrées d’argent dues aux petits boulots, aux bourses, aux prêts, ainsi que les diverses aides parentales.
I.M.

Marie-Anne Nourry
Août 2010

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus






Nos partenaires












Agenda des soirées


Photos de soirées