Un prêt accessible à tous les étudiants

Lancé en septembre 2008, le prêt étudiant garanti par l’État est un dispositif de prêt sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers. Il est accessible à tous les étudiants de moins de 28 ans, de nationalité française ou ressortissants de l’Union européenne, inscrits dans un cursus de l’enseignement supérieur : université, école, BTS, DUT…

Ce prêt étudiant vous permet ainsi de souscrire un emprunt maximal de 15.000 € sans condition de ressources ou caution parentale, et de différer son remboursement jusqu’à 10 ans après le premier versement.  À ce jour, 19.500 prêts ont été contractés depuis 2008 pour 150 millions d’euros.

Cinq banques partenaires
Pour souscrire ce prêt étudiant, vous devez vous adresser directement à l’un des cinq réseaux de banques actuellement partenaires du dispositif (voir les détails sur le site "Service public"): les Banques populaires, le Crédit Mutuel CIC, la BRED, les Caisses d’Epargne et la Société Générale. Le taux de l’emprunt, librement fixé par chacun de ces établissements financiers, est d’environ 4 %.

Attention ! Si ce prêt est accessible à tous les étudiants quels que soient leurs revenus – à la différence des prêts habituellement accordés aux étudiants de grandes écoles ou de filières aux débouches jugés "sans risque" – les banques se gardent le droit de sélectionner les dossiers. Le principal critère qui sera examiné par votre banquier est la qualité du projet professionnel à financer.


Deux profils type d’étudiants concernés
Selon une étude du ministère sur les prêts déjà souscrits, ce dispositif touche 2 profils type d’étudiants. Les premiers sont âgés de 18 à 20 ans. Ils suivent des études courtes, le plus souvent à bac+2 et sont encore logés dans leur famille. Ils ont emprunté entre 3 et 6.000 € pour financer l’achat d’un bien de consommation qui leur assure une autonomie dans leurs études supérieures : une voiture d’occasion, un scooter, un ordinateur…

Les seconds ont entre 20 et 22 ans. Ils sont en formation à bac+3 ou 4, logés en résidence universitaire ou en logement privé, ayant souvent un revenu tiré d’un job étudiant. Ces prêts leur servent de complément pour financer leur vie étudiante : frais d’inscription, logement, dépenses de vie quotidienne…


Un prêt à remboursement différé
Les modalités de remboursements du prêt sont à discuter avec votre banquier. Plusieurs possibilités peuvent être envisagées : remboursement différé, avec des échéances variables, les intérêts avant le capital… Seule obligation : les remboursements ne peuvent pas être différés au-delà de 10 ans après la date de contraction du prêt.

En cas de difficultés, l’État se porte garant pour chaque contractant à hauteur de 70 % du montant total du prêt, hors intérêts. Les 30 % restant sont pris en charge par les banques. Enfin, le ministère table sur un taux de défaillance à échéance – c’est à dire de non remboursement – de 5 %, ce qui correspond au taux constaté pour les prêts à la consommation. Reste à attendre 5 à 10 ans pour voir si les étudiants sauront – ou pourront – honorer leurs dettes...

À consulter aussi

calculez-budget-etudesPOUR VOTRE BUDGET
- Calculez votre budget étudiant grâce à notre simulateur exclusif pour le prix de vos études.
- Aides financières : les coups de pouce pour étudier.
- Un prêt accessible à tous les étudiants.
- Bourses et aides : questions / réponses.
- Comment s'assurer au meilleur prix.
- Bien choisir sa complémentaire santé.
- Les prêts étudiants à la loupe.
- Des bourses pour financer vos études.
- Budget étudiant : nos astuces pour dépenser moins.
- Comment voyager pas cher.
- Un prêt accessible à tous les étudiants.
- Le 10e mois de bourse accordé, et après ?
- Le permis de conduire pas (trop) cher.
- Notre chat spécial "bourses et logement étudiants" : l'Etudiant répond à vos questions.
- Pour partager vos expériences et poser vos questions, rendez-vous sur le forum "Bourses".

POUR VOTRE LOGEMENT
- 10 modes de logement étudiant : bons plans ou galères ?
- Location étudiante, nos conseils anti-galère.
- Logement étudiant : quels loyers prévoir ?
- Logement étudiant : 6 résidences privées au banc d'essai.
- Se loger sans se ruiner quand on est étudiant.
- À quoi ça ressemble une cité U ?
- Notre chat spécial “Comment trouver son logement étudiant” : l'Etudiant a répondu à vos questions.
- Test : êtes-vous fait pour la colocation ?

logo-trendySUR L'ETUDIANT TRENDY
- Banque : 6 cartes bancaires au banc d'essai.
- Ma coloc a 90 ans.
- J'ai choisi la colocations solidaire.
- Bed&School, un bon plan logement étudiant.
- Le bon d'Emma pour se loger à Paris.
- Nos annonces pour trouver votre coloc'.
- Annonces de colocation, mode d'emploi.

Emmanuel Vaillant

 

blog comments powered by Disqus