Comment voyager pas cher ?

Voyager pas cher : se déplacer à moindre frais

Sans tomber dans les extrêmes du jeu télévisé "Pékin Express" (budget de 1 €/jour, stop à tout va et incrustation chez l’habitant), il existe bon nombre d’astuces pour voyager moins cher, plus librement et en se faisant de nouveaux amis.

Publié le

Comment voyager pas cher ?

La question est : êtes-vous pressé d’arriver ou, pour vous, le trajet fait-il déjà partie du voyage ? Si oui, n’écartez ni le stop ni le covoiturage. Tapez ce dernier mot sur un moteur de recherche. Copiez-collez votre annonce sur les 10 premiers sites listés et attendez… Sans réponse le jour du départ, sortez… votre pouce. Sinon, s’entasser à 5 dans la voiture d’un copain reste une bonne solution.

> Le train est devenu cher…

Sauf si vous vous munissez du billet Inter-Rail qui permet de rouler à loisir pour un prix forfaitaire (indexé sur le nombre de jours de voyage). Vous avez moins de 26 ans ? Cela signifie que vous avez le droit à une réduction supplémentaire ! Il vous en coutera alors 169 € au minimum vous donnant accès à 5 jours de trajets illimités sur une période de 10 jours. En associant, le temps d’un été, Interrail et les réseaux d’hébergement gratuit (voir "les hébergements les plus économiques"), l’Europe entière et de superbes rencontres s’offrent à vous. Ce billet n’est toutefois pas valable dans le pays d’origine du détenteur.

Pour voyager en France à moindre coût vous pouvez vous rabattre sur les sites de ventes et d’échanges de billets entre particuliers comme kelbillet.com (fonctionne aussi pour les billets d’avions), trocdestrains.com et zepass.com. Pensez à prendre la carte SNCF 12/25 qui offre de vrai réductions et permet de cumuler des smiles à chaque achat afin de bénéficier de billets gratuits. Sinon, n’oubliez pas l’alternative que représente le car : Prague pour moins de 40 €, cela mérite réflexion, non ? (Eurolines, entre autres…). Vous avez cependant intérêt à avoir du temps devant vous car le voyage dure généralement assez longtemps (15h pour Paris-Prague).

> Et l’avion ?

Règles de base : plus on réserve son billet à l’avance, moins on paye et plus on attend, moins on paye ! Les deux sont vrais. À l’avance (plus d’un mois), c’est quand on sait où l’on veut se rendre, sachant que rester plus de 15 jours sur place ouvre droit à une nouvelle réduction, que les vols du week-end sont surtaxés et ceux incluant un week-end, sous-taxés. Plus on attend, c’est le fameux coup du billet bradé acheté à la dernière seconde. Mais pour partir où ? Mystère puisqu’il faut alors faire avec ce qui est proposé.

Du côté des vols "secs" (sans hébergement), commencez par govoyages.com qui offre l’une des plus puissantes bases de données tout en étant l’un des rares sites à proposer vol au choix + hôtel au choix. Mais allez voir aussi bourse-des-vols.com, 1vol.fr, vivacances.fr et ebookers.fr.

Attention toutefois aux sites qui facturent des frais de réservation, il vaut mieux vous rendre directement sur les sites des compagnies pour prendre vos billets. Un mot enfin des compagnies low cost. Leur truc : comprimer les frais (adieu repas et services, bonjour aérodrome de campagne) pour afficher des prix imbattables sur l’Europe… Bémol : taxes, frais, et suppléments "cachés" viennent souvent doubler le tarif annoncé. Autre bémol : si vous devez annuler, un certificat médical en béton s’impose.

Jérôme Bourgine
Vianey Lorin

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus




OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site