1. Collège et lycée : le retour du redoublement
En bref

Collège et lycée : le retour du redoublement

Envoyer cet article à un ami
Le redoublement devrait de nouveau vous êtes proposé à partir de 2018. // © plainpicture/Design Pics/Peter Glass
Le redoublement devrait de nouveau vous êtes proposé à partir de 2018. // © plainpicture/Design Pics/Peter Glass

Alors qu'il était réservé depuis 2014 à des cas exceptionnels, le ministère de l'Éducation envisage de faciliter le redoublement. Vos enseignants ou votre chef d'établissement pourront, dès 2018, décider de vous faire redoubler.

"Un redoublement peut être décidé par le chef d'établissement." Voici ce que propose le projet de décret que l'Etudiant s'est procuré et qui est examiné mercredi 29 novembre 2017 par les acteurs de l'éducation (enseignants, parents d'élèves, ministère…) lors de la commission spécialisée "lycée".

Avant le redoublement : un accompagnement personnalisé

Depuis 2014, le redoublement n'était possible que pour des "cas exceptionnels" : une longue interruption de votre scolarité ou un refus d'orientation en troisième. Le nouveau projet de décret revient sur ces dispositions et prévoit que le redoublement pourra être "décidé par le chef d’établissement en fin d’année scolaire" lorsque "le dispositif d’accompagnement pédagogique mis en place n’a pas permis de pallier les difficultés importantes d’apprentissage". Il n'est donc plus seulement évoqué un "cas exceptionnel" mais bien un redoublement envisageable en cas de difficultés scolaires, ce qui n'était plus le cas jusqu'alors.

Lire aussi : Le redoublement devient exceptionnel

Avant de vous enjoindre à redoubler, vos enseignants et votre chef d'établissement auront dû, au préalable, vous proposer un accompagnement éducatif personnalisé durant l'année scolaire. Ensuite, la décision de redoubler devra se prendre en concertation avec vous et vos parents ou vos représentants légaux. Ceci après que le conseil de classe se soit prononcé en faveur de celui-ci.

Exceptionnel ou pas ?

De façon ambiguë, si le texte revient sur cette notion de "cas exceptionnels", il indique que le redoublement sera décidé… "à titre exceptionnel". Et laisse donc présager qu'il ne sera pas proposé à de nombreux élèves. En outre, chaque redoublement devra être accompagné de "dispositifs d'accompagnement pédagogique".

Le projet de décret prévoit également la possibilité, pour vous et/ou vos parents, de faire appel de la décision. Ce projet sera examiné en Conseil supérieur de l'éducation le 14 décembre 2017, mais celui-ci n'a qu'un avis consultatif. Il entrerait en vigueur dès 2018. Dans les faits, votre établissement pourrait donc vous demander de redoubler à la fin de cette année scolaire.