1. Artisanat d’art
Boîte à outils

Artisanat d’art

Envoyer cet article à un ami

Classés en 36 grands domaines d’activité, plus de 500 diplômes en fiches permettent de se préparer à 250 professions. Dans chaque secteur, les diplômes sont classés par niveau de qualification, du moins élevé au plus élevé. Pour chaque diplôme (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires), le métier préparé est expliqué, les principaux enseignements professionnels sont détaillés et le résultat aux examens, sous statut scolaire et en apprentissage, est précisé. Quand un diplôme est accessible en apprentissage, la lettre (A) est ajoutée à la fin de chaque intitulé.

Fabriquer un instrument, tailler des pierres précieuses… l’artisanat d’art recouvre plus d’une centaine de métiers. Le CAP est le diplôme de base à acquérir, mais aussi le plus adapté. Ces métiers demandent, en effet, des savoir-faire longs à acquérir et ouverts aux changements. L’apparition de nouveaux matériaux ou de techniques, comme celle du laser, modifient les pratiques traditionnelles.
Selon les domaines, il y a plus ou moins de débouchés. Les besoins sont faibles dans la tapisserie ou la dentellerie. En revanche, l’ébénisterie a, semble-t-il, de beaux jours devant elle. De manière générale, les formations ont de tout petits effectifs et il faut se tenir prêt à aller travailler là où se trouvent les employeurs.

Artisan ou artiste, la frontière est parfois ténue. Dans la plupart de ces domaines, il existe aussi des diplômes artistiques. Les BMA (brevets des métiers d’art) se préparent après un CAP et donnent un niveau équivalent à celui du baccalauréat. Ils peuvent être complétés par un DMA (dans une école d’art) pour obtenir un niveau bac+2.

Les qualités requises. En plus du sens esthétique, minutie, dextérité et patience sont indispensables car les formations prévoient de longues heures d’atelier.

Les mots de l’artisanat d’art…
Accorder : régler la justesse d’un instrument • Aviver : donner plus de brillant (en orfèvrerie) • Ciselet : petit ciseau servant aux graveurs et aux orfèvres • Échantillonnage : fait de définir la variation d’une grandeur pour la réalisation d’une tapisserie • Fer forgé : matériau servant à fabriquer de la ferronnerie d’art • Lapidaire : personne qui taille les pierres précieuses autres que le diamant (rubis, émeraudes, saphirs, topaze…) • Orfèvre : fabricant d’objets d’ornement ou de vaisselle de table en métaux précieux • Planneur : ouvrier qui plane, dresse les métaux • Polissage : opération consistant à donner une apparence lisse et luisante à une surface • Sertissage : fixer une pierre sur un bijou • Tapisserie de lisse : technique de tissage.

Sommaire du dossier
CAP sertissage en haute joaillerie (A) CAP staffeur ornemaniste (A) CAP taxidermiste MC joaillerie (A) MC maquettes et prototypes MC sertissage en joaillerie