1. Bac pro technicien géomètre-topographe
Boîte à outils

Bac pro technicien géomètre-topographe

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac pro hygiène - environnement (Alt.) - Liste bac pro environnement Bac pro technicien géomètre-topographe Bac pro aménagements paysagers (Alt.) Bac pro gestion des milieux naturels et de la faune (Alt.)

Besoin de mieux connaître le bac pro ? Voici, en un clin d’œil, les infos à connaître avant de vous lancer. À noter, la rubrique "Les chiffres clés" reprend les résultats de la session 2014-2015, fournis par le Cereq (Centre d'études et de recherches sur les qualifications).

Où se former au bac pro technicien géomètre-topographe

Moins de cinq établissements proposent cette formation en alternance.

Pour trouver votre futur établissement : 
fleche-rouge pour une formation en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, consultez notre annuaire de l’alternance.

Les chiffres clés du bac pro technicien géomètre-topographe

- Effectifs : 30 (apprentissage)
- Taux de réussite : 83% (apprentissage)

Le niveau d'entrée du bac pro technicien géomètre-topographe

- niveau troisième

Le programme du bac pro technicien géomètre-topographe

fleche-rouge Enseignement scientifique et technique :
- Mathématiques
- Sciences physiques et chimiques
- Travaux pratiques de sciences physiques
fleche-rouge Enseignement technologique :
- Analyse de situation(s) professionnelle(s)
fleche-rouge Enseignement professionnel :
- Présentation d’un dossier d’activités
- Saisie des données
- Exploitation des mesures de terrain
fleche-rouge Enseignement général :
- Langue vivante
- Français, histoire-géographie, éducation civique
- Arts appliqués et cultures artistiques
- Éducation physique et sportive
fleche-rouge Enseignement facultatif :
- Langue vivante
-Hygiène, prévention, secourisme

Les débouchés du bac pro technicien géomètre-topographe

Le titulaire de ce bac pro est un professionnel dont les activités s’articulent autours des domaines de la topographie, l’immobilier, le foncier et l’urbanisme. Il utilise du matériel spécifique tel que des logiciels de métré, de système d’information géographique ou de dessin assisté par ordinateur (DAO). Il travaille à l’intérieur et à l’extérieur, sur le terrain.

fleche-rouge Exemples de métiers : arpenteur(se), assistant(e) géomètre, opérateur(rice) géomètre-topographe, photogrammètre-topographe, technicien(ne) géomètre.