1. Où en est la réforme du bac pro ?
Décryptage

Où en est la réforme du bac pro ?

Envoyer cet article à un ami

Un bac pro en trois ans, accessible après la troisième mais pas seulement, avec quelques 80 spécialités.... qu'est-ce qui change pour les lycéens ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez sur ce diplôme phare de la filière professionnelle.

Lançée en 2009, la rénovation de la voie professionelle est achevée à la rentrée 2011. Jusque-là, le baccalauréat professionnel se préparait en deux années après un BEP et plus rarement après un CAP. Il fallait donc quatre ans (2+2) pour l’obtenir, soit une année de plus que pour un bac général ou technologique.

Avec la réforme, les deux années de BEP sont remplacées par une seconde professionnelle dont le contenu est réaménagé sur la base des programmes des BEP. Le parcours en trois ans supprime donc un pallier d’orientation.

80 bacs professionnels en trois ans
sont accessibles à la rentrée 2011. Pour 59 d’entre eux, des secondes professionnelles sont communes à plusieurs bacs. Par exemple, un jeune inscrit en seconde professionnelle "Métiers des services administratifs" peut en théorie se diriger vers le bac pro secrétariat ou le bac pro comptabilité. 19 classes de seconde de ce type sont mises en place à la rentrée 2011).

Par ailleurs, 21 bacs pro forment un bloc unique de la seconde à la terminale.
Selon le ministère cette spécialisation progressive devrait diminuer le nombre d’abandons en cours de formation. Dans les faits, les établissements ne permettent forcément à leurs élèves de faire un choix entre plusieurs bacs pro.

Sommaire du dossier
Quelles conséquences de cette évolution du bac professionnel ? Quand peut-on choisir son bac professionnel ? Faut-il enterrer le BEP ? Quels changements pour ceux qui sont en BEP ? Le CAP subit-il aussi des évolutions ? Quelles poursuites d’études vers le supérieur ? La réforme concerne-t-elle aussi l’apprentissage ?