1. Pouvez-vous manquer les cours ou le travail à cause de la neige ?
En bref

Pouvez-vous manquer les cours ou le travail à cause de la neige ?

Envoyer cet article à un ami
Quand les transports ne fonctionnent plus, il reste la marche à pied... ou le mot d'absence. // © Baptiste Fenouil/REA
Quand les transports ne fonctionnent plus, il reste la marche à pied... ou le mot d'absence. // © Baptiste Fenouil/REA

Les chutes de neige paralysent en partie les transports et vous empêchent peut-être de vous rendre au lycée, à la fac ou au travail. Avez-vous le droit de ne pas venir étudier ou travailler ? Petit point juridique avec Valérie Piau, avocate en droit de l'éducation.

Les chutes de neige auront semé en quelques heures une jolie pagaille, en même temps qu'un beau tapis blanc ! Mercredi 7 février 2018, la plupart des lycées sont ouverts, même si les transports scolaires sont annulés dans certains départements, comme dans les Yvelines :

L'ambiance est aux batailles ou aux bonhommes de neige, comme au lycée Saint-Exupéry de Saint-Étienne (42) :

Certains lycéens se désolent cependant d'habiter trop près de l'établissement et d'être obligés de s'y rendre… Les intempéries liées à la neige fournissaient pourtant un bon prétexte :

Bravant les conditions climatiques, des courageux (ou inconscients !) se rendent au travail malgré tout, comme Thomas, développeur Web :

La neige, un cas de force majeure ?

Mais avez-vous le choix ? Avez-vous le droit d'être absent en cours ou au travail en cas de neige et comment justifier cette absence ? "Le fait qu'il neige ne suffit pas en soi à manquer les cours, rappelle Valérie Piau, avocate en droit de l'éducation et auteure du Guide Piau des droits des élèves et des parents d'élèves (éditions l'Etudiant).

En revanche, si l'épisode neigeux conduit à suspendre les transports scolaires – comme l'a décidé le préfet des Yvelines le 7 février 2018 – ou si les trains et les bus ne circulent plus et qu'ils sont indispensables pour se rendre au collège ou au lycée, alors vous avez un motif légitime d'absence." Attention prévient Valérie Piau : "Si vous habitez tout près de l'établissement scolaire et pouvez vous y rendre à pied malgré la neige, ce n'est pas un cas de force majeure".

Prévoir un mot d'absence de vos parents

Si vous avez un motif légitime pour ne pas venir en cours, vous devez en informer votre établissement. "L'école étant obligatoire de 6 à 16 ans, vos parents doivent rédiger un mot d'absence en indiquant que les difficultés de transport liées aux intempéries (neige, mais aussi tempête, inondations…) n'ont pas permis de vous rendre en cours", indique Valérie Piau. Et rassurez-vous : "Un prof ne peut pas vous coller un zéro s'il y avait contrôle ou interrogation le jour où vous avez manquez la classe à cause des difficultés de transport liées aux intempéries !".

Salariés, apprentis : justifiez votre absence

De même, si vous êtes salarié en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, vous devez informer votre employeur de votre impossibilité de vous rendre au travail. L'absence ou le retard en cas de tempête ou fortes chutes de neige ne constituent pas une faute si vous ne pouvez pas venir, mais là encore vous devez justifier votre absence sous peine de sanctions disciplinaires. Attention : l'employeur n'est pas obligé de payer les jours d'absence. Le plus souvent, il vous proposera de récupérer les heures perdues ou de recourir au télétravail quand cela est possible.