1. Révisez devant vos écrans : les sciences économiques et sociales vulgarisées
Boîte à outils

Révisez devant vos écrans : les sciences économiques et sociales vulgarisées

Envoyer cet article à un ami
Révisez devant vos écrans : les sciences eco et sociales vulgarisées // © Jerome CHATIN/EXPANSION-REA
Révisez devant vos écrans : les sciences eco et sociales vulgarisées // © Jerome CHATIN/EXPANSION-REA

Avec le meilleur d’Internet, vous pouvez étudier et apprendre, en toute sérénité, la politique monétaire ou les habitus.

Les sciences économiques et sociales sont également passées au tamis de la vulgarisation. Le youtubeur Usul, devenu une star en à peine quelques mois, est en première ligne. Avec sa série Mes chers contemporains, le vidéaste à lunettes rondes y démocratise et dépoussière la pensée sociologique, en particulier celle de Pierre Bourdieu, en l'utilisant pour éclaircir les débats de l'actualité : le revenu universel, "la pensée 68", le rôle du journaliste, la culture de l'excuse.

Dédiées "à ceux qui ne croulent pas sous les diplômes", ses vidéos au montage nerveux servent aussi bien à connaître les concepts d'Émile Durkheim (fondateur de la sociologie moderne) qu'à démonter les discours d'extrême droite qui se propagent sur Internet. "Discours limpide, montage excellent, ça régale", commente Philippe sur la vidéo consacrée au "salaire à vie". "Mon professeur de SES nous a fait étudier cette vidéo", rapporte une autre internaute. Plus d'excuse, donc : les capitaux, la violence légitime, la socialisation et autres habitus sont à portée de clic.

Lire aussi : Vidéo, appli, Twitter... comment réviser devant vos écrans

La sociologie en podcasts

Outre-Atlantique, nos voisins québécois de l'université de Montréal ont aussi pris le pli pour faire connaître cette discipline. Sur iTunes, ils ont enregistré une série de podcasts de trente minutes à écouter sur L'aventure de la sociologie.

Vous y trouverez dans la même veine une banque très riche de petits cours audio de Jon Elster, philosophe et sociologue norvégien ("Sur la rationalité et les sciences sociales"), de Philippe Descola, anthropologue ("Anthropologie de la nature"), ou de l'École de mines de Nantes ("Sociologie des entreprises"). Précision : tout est gratuit.

Lire aussi : Révisez avec la Boîte à docs de l'Etudiant

L'économie en vidéos ludiques

Vos cerveaux sont en surchauffe en révisant l'économie ? Prenez une pause. Les plus consciencieux peuvent la passer sur le site ­Dessine-moi l'éco. Des vidéos ludiques racontent en dessins la création monétaire ou le rôle de la Banque centrale européenne, parmi les thèmes étudiés au lycée et dans les premières années de licence. "Pour les révisions de dernière minute à 23 h 30... On adore !", commente Jasmine, lycéenne, sur Twitter. "C'est l'arme incontournable des élèves en ES", renchérit Louise. À compléter avec les "rappels de cours" des Bons Profs, qui décortiquent dans des pastilles vidéo les points phares des programmes : théorie classique du marché du travail, conséquences du libre-échange...

Ceux qui préparent les partiels à l'université ou les concours d'entrée aux écoles de commerce se retrouvent souvent aux prises avec l'actualité. Pour ne pas se laisser déborder par l'abondance des informations médiatiques, le site Citeco.fr entend vulgariser l'économie "de manière claire, inventive et ludique", publie plusieurs types de ressources. Parmi elles, des infographies animées qui approfondissent les points chauds des débats économiques : le Brexit, le chômage, le budget de l'État, la politique monétaire...
Moins visuels, mais pas moins sérieux, les podcasts d'économie d'Objectif bac sur YouTube. Ils permettent de rentabiliser un trajet long en métro.

Le bac zen avec l'Etudiant

Dites-nous votre série du bac, nous vous coachons jusqu'au jour J ! Via ses applis et son site, l'Etudiant vous accompagne au jour le jour dans vos révisions. Fiches de cours, quiz par matière, décryptage des épreuves, méthodes de mémorisation, corrigés et autres plans détaillés... un kit "tout en un" vous y attend pour vous mener à la réussite. Avec, à partir d'avril, un planning hebdomadaire de révisions bac par bac.