1. Quel(s) métier(s) pour Tanguy, en terminale STMG ?
Coaching

Quel(s) métier(s) pour Tanguy, en terminale STMG ?

Envoyer cet article à un ami
Tanguy hésite entre l’hôtellerie et la gestion. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Tanguy hésite entre l’hôtellerie et la gestion. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant

Tanguy, rigoureux 
dans ses études, apprécie les mathématiques. 
La gestion est également
 une matière où 
il excelle, et il se projetterait bien dans les métiers 
de la comptabilité. Toutefois, son caractère altruiste l’amène à penser que le secteur 
de l’hôtellerie lui conviendrait bien.

Son parcours scolaire

Les études littéraires comme scientifiques ne sont pas son fort, c’est pourquoi Tanguy s’est tourné vers la filière STMG (sciences et technologies du management et de la gestion). Il s’y sent bien. Il a fait une bonne première : deuxième avec plus de 15 de moyenne générale. Très attentif en classe, il travaille peu à la maison. Maths, histoire-géographie, économie-droit, management, sciences de gestion et sport l’ont porté vers le haut. C’est en français qu’il a quelques difficultés. Il a toutefois obtenu 12 à l’écrit et 13 à l’oral au bac de français, et a remporté la palme avec 20 en sciences de gestion.En terminale, Tanguy a trouvé l’année plus dure, même s’il a obtenu 15 de moyenne générale, toujours très bon en maths, éco-droit et histoire-géo… Et il a obtenu 19 de "participation" en philo.

Lire aussi : Pour quels métiers êtes-vous fait(e) ?

Sa personnalité

Tanguy va facilement vers les autres. Il estime avoir besoin de cadre et aime s’appuyer sur une méthode ou partir d’une consigne. Il est rigoureux. Sportif, il a testé de nombreuses activités, tels le ping-pong, le basket, le judo et le kayak ; il pratique le football en club et fait de la musculation en salle. Pendant son temps libre, il sort avec ses amis, regarde des vidéos ou joue aux jeux vidéo. Quant à son avenir professionnel, Tanguy pense à l’hôtellerie, tout en s’interrogeant sur les réalités des métiers, tels les horaires… Son professeur de gestion lui a fait découvrir des filières comme le DCG (diplôme de comptabilité et gestion) ou une classe prépa ECT (économique et commerciale, option technologique) menant aux métiers de la finance. Il a finalement choisi une première étape généraliste qui pourrait le conduire aux métiers de la gestion et lui permettre de se spécialiser dans le secteur de l’hôtellerie. Il a opté pour le DCG et obtenu son premier vœu sur Admission-postbac.

Altruiste et méthodique, Tanguy a choisi la série STMG pour les chiffres 
et des études concrètes. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Altruiste et méthodique, Tanguy a choisi la série STMG pour les chiffres 
et des études concrètes. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant

Les filières de l’hôtellerie

L’ingénierie des services demande d’avoir le sens du contact, de faire preuve de rigueur et permet de travailler sur le terrain. Ce secteur peut assurer de bons débouchés… Tanguy pourrait tout à fait envisager de devenir yield manager, par exemple.

– La MAN (mise à niveau) en hôtellerie-restauration.– Le BTS (brevet de technicien supérieur) hôtellerie-restauration, option gestion hôtelière.- Le BTS responsable d’hébergement.- Les écoles de management hôtelier, telles que l’École de Savignac (24), le CMH Centre de management hôtelier international (75) ou les instituts Vatel (30, 33, 69, 75).- Les licences professionnelles en gestion hôtelière, telles les spécialités organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration option hôtellerie proposées en alternance par l’IREST (Institut de recherche et d’études supérieures du tourisme) et le CFA Stephenson ; ou la LP hôtellerie-restauration de l’Isthia (Institut supérieur du tourisme, de l’hôtellerie et de l’alimentation) à l’université Toulouse-Jean-Jaurès (31).- Les masters de gestion hôtelière, tel le master tourisme GATH (gestion des activités touristiques et hôtelières) de l’IREST, à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne (75).

Lire aussi : Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?

Les filières de la comptabilité et de la gestion

Son goût pour les mathématiques pourrait mener Tanguy vers des métiers où il est possible d’appliquer des techniques de gestion et de finance. Son niveau solide dans ces matières lui permettrait d’envisager des formations exigeantes en comptabilité.

– La CPGE ECT (classe préparatoire aux grandes écoles, économique et commerciale, option technologique). – Le DCG (diplôme de comptabilité et gestion), en trois ans dans un lycée, une école ou une université.- Le BTS CGO (brevet de technicien supérieur comptabilité et gestion des organisations).- Le DUT GEA (diplôme universitaire de technologie gestion des entreprises et des administrations).- Le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), après un bac+3.- Le DEC (diplôme d’expert-comptable).- Les licences professionnelles métiers de la gestion et de la comptabilité.– Le master CCA (comptabilité, contrôle, audit), proposé au sein de nombreux instituts d’administration des entreprises.- Les masters en gestion et finance, comme ceux proposés par la FFBC (Faculté de finance, banque, comptabilité) de l’université Lille 2.

Faites votre bilan personnalisé et recueillez des conseils grâce à

Coaching Orientation by l'Etudiant
Coaching Orientation by l'Etudiant