1. 5 bonnes raisons d’être DRH
Décryptage

5 bonnes raisons d’être DRH

Envoyer cet article à un ami
Des missions variées pour un poste à responsabilité. // © Martin Barraud/OJO/Plainpicture
Des missions variées pour un poste à responsabilité. // © Martin Barraud/OJO/Plainpicture

Le monde de l'entreprise vous passionne et vous souhaitez être au cœur de son organisation ? Le métier de directeur des ressources humaines est fait pour vous. Crise oblige, son rôle est souvent associé aux réductions de personnel, mais sa mission est en réalité bien plus riche.

1- Vous ne vous occuperez pas que des licenciements

"Le directeur des ressources humaines est souvent perçu dans l'opinion comme le vilain méchant qui licencie les gentils salariés. C'est très réducteur", constate Olivier Dusserre, directeur de l'école IGS-RH à Paris. "Licencier n'est qu'une petite partie des missions dévolues au DRH." Son travail est bien plus vaste : recruter, former, rémunérer ou motiver les collaborateurs seront vos tâches quotidiennes.
Le DRH discute de la stratégie de l'entreprise avec la direction générale, recueille auprès des différents managers leurs besoins en personnel. Il est aussi chargé de définir la politique salariale et de payer les collaborateurs.

2- Vous aurez un poste à responsabilité

Si son métier comporte un volet humain important, le DRH (directeur des ressources humaines), ou directeur du personnel, n'est pas une super assistante sociale. Il est avant tout un manager, mais aussi un gestionnaire, qui prend en compte les notions de coûts et de rentabilité. Vous devrez savoir parler "business" et connaître les activités de l'entreprise. Il vous faudra être au fait de ses différents métiers et prévoir leurs évolutions. Vous serez également le garant de la qualité du climat social et vous serez amené à savoir gérer les besoins humains conformément aux directives de la direction.

3- Vous serez un négociateur et un communicant

Dans vos fonctions de DRH, vous serez amené à discuter avec les instances représentatives du personnel, car vous êtes responsable des relations sociales de l'entreprise. Dans ce cadre, vous devrez faire preuve d'un réel sens du dialogue, d'une grande qualité d'écoute et d'un bon relationnel. Vous devrez aussi être excellent en communication interne pour faire passer des décisions parfois difficiles, mais aussi être un fin juriste pour veiller au respect de la réglementation du travail. Vous devrez enfin savoir anticiper : le DRH doit scruter le paysage social de l'entreprise et ses évolutions, ainsi que savoir gérer les conflits, notamment les contentieux prud'homaux.

4- Vous respecterez la diversité et la mixité

Le DRH est responsable des politiques d'égalité entre hommes et femmes, d'emploi des seniors ou des handicapés. Vous devrez faire respecter de nouvelles obligations, telles que la prévention des risques psychosociaux (stress, harcèlement…). Bref, vous aurez la charge de la RSE (responsabilité sociale de l'entreprise). Le rôle du DRH s'ouvre aussi de plus en plus à l'international : dans les grands groupes, il doit adapter la gestion des ressources humaines à la diversité des profils et des cultures.
Dans les entreprises internationales, vous devrez parler couramment anglais, voire une seconde langue étrangère.

5- Vous gagnerez bien votre vie

Compte personnel de formation, mutuelle, emploi des séniors… La législation qui encadre les relations sociales crée de nouvelles obligations pour les entreprises, qui sont confiées aux spécialistes des ressources humaines. Le DRH est rattaché à la direction générale et membre du comité de direction, comme les autres dirigeants de l'entreprise (marketing, gestion-finances, etc.). Il a alors un rôle de conseiller. Sa rémunération s'élève entre 70.000 et 150.000 € brut par an, pour un cadre confirmé. Elle dépend de la taille de l'entreprise, de l'expérience acquise et des missions qui lui sont confiées. Mais attention : on ne devient DRH qu'après plusieurs années de pratique professionnelle.

Les différentes filières de formation

Pour accéder au poste de DRH (directeur des ressources humaines), vous devez posséder un bac +5. Vous pouvez suivre une formation de niveau master 2, spécialisée en gestion des ressources humaines, sciences sociales ou en droit des affaires.
Autre voie classique : une grande école de commerce ou un IEP (institut d'études politiques), avec une option RH.
De solides compétences en droit social et une bonne culture économique sont indispensables.
Vous commencerez votre carrière en tant que responsable des ressources humaines en charge du recrutement, de la formation, de la paie ou de la gestion des carrières.
Le poste de DRH est destiné aux cadres ayant au moins sept ans d'expérience professionnelle.