1. Fact checking : vos profs ont-ils un métier "pépère" ?
En bref

Fact checking : vos profs ont-ils un métier "pépère" ?

Envoyer cet article à un ami
Vos professeurs passent plus de temps à travailler hors cours que en cours. // © plainpicture/Fancy Images/Tomas Rodriguez
Vos professeurs passent plus de temps à travailler hors cours que en cours. // © plainpicture/Fancy Images/Tomas Rodriguez

Le temps de travail de vos professeurs se résume-t-il au temps passé en classe, devant vous ? On a vérifié. En réalité, plus de la moitié du métier d'enseignant se passe hors cours. Une info à connaître si vous êtes tenté par la profession.

Le 18 octobre 2016, au micro de France Inter, Nicolas Sarkozy a sous-entendu que les enseignants faisaient peu d'heures de travail hebdomadaires. "Un agrégé, c'est à dire le sommet en matière de compétences, c'est 15 heures d'obligation de service par semaine six mois de l'année. Un certifié, c'est 18 heures d'obligation de service par semaine six mois de l'année. Et un professeur des écoles, c'est 24 heures d'obligation de service six mois de l'année", a déclaré l'ancien chef de l'État.  

Plus de 40 heures par semaine en moyenne

D'après un enquête de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) menée en 2010, l'emploi du temps des professeurs est en réalité bien plus chargé. Si on ajoute la préparation et la correction des copies ou encore le travail avec la communauté éducative aux heures passées en cours auprès des élèves, le total est deux, voire trois fois plus élevé. Un professeur de lycée cumule ainsi en moyenne 41h17 de travail par semaine. Un professeur des écoles 44h07. Certains instituteurs l'ont rappelé à dessein sur Twitter.

Des vacances pour préparer les cours

Par ailleurs, les enseignants bénéficient-ils de six mois de vacances ? Mis bout à bout, ils cumulent 16 semaines de vacances sur les 52 que compte l’année. Soit 4 mois. Dans une enquête de l'Etudiant consacrée au métier d'enseignant, nous avions rencontré Violaine, une professeure des écoles à Paris. En plus des 24 heures hebdomadaires passées devant le tableau de sa salle de classe, l'enseignante est accaparée par la surveillance des récréations, l'installation de classe, les réunions. "Ces vacances, atteste-t-elle, on en a besoin, car le métier est éprouvant physiquement et psychologiquement. Mais c'est à ce moment-là que je fais le gros de la préparation des cours." 

Test : Êtes-vous fait(e) pour devenir enseignant(e) ?

Un paquet de copies = 15 heures

Y témoignait aussi Cyril, enseignant en classe préparatoire à Vanves (92) : "C'est beaucoup de travail au quotidien, je n'ai jamais autant bossé de ma vie." Le professeur titulaire passe le plus clair de son temps à corriger des devoirs. "Un paquet de copies, c'est environ 15 heures de travail", rapporte-t-il. La préparation des cours est également chronophage. "Pour une séquence de 3 à 5 heures de cours, j’ai un jour et demi de préparation", expliquait un autre professeur d’histoire au collège. Un rappel toujours utile pour ceux d'entre vous qui veulent passer de l'autre côté du bureau et embrasser la carrière de prof.