1. Un métier réputé peu glamour : plombier
Boîte à outils

Un métier réputé peu glamour : plombier

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Un métier réputé peu glamour : technicien de maintenance Un métier réputé peu glamour : plombier Les autres métiers réputés peu glamour

A priori, devenir agent d’assurance, plombier ou attaché administratif ne fait pas rêver. Pourtant, que ce soit pour les revenus, la stabilité de l’emploi ou la progression de carrière, les avantages ne manquent pas.

Philippe Poittevin, 21 ans : "Après quelques années, je pourrai gagner autant qu’un ingénieur"

Comme beaucoup d’adolescents, Philippe était un peu indécis quant à sa vocation. Intéressé par les professions du bâtiment (son père est couvreur), il pense un temps à la maçonnerie, mais c’est finalement la plomberie, découverte en préapprentissage, qui le séduit. Sensibilisé depuis l’enfance aux contraintes du secteur pour avoir accompagné son père sur ses chantiers, le jeune homme ne voit pas vraiment d’inconvénients à son métier. "C’est parfois dur physiquement, convient-il. Il m’arrive d’avoir des problèmes de dos quand je porte une chaudière. Mais l’avantage par rapport à d’autres professions du bâtiment, c’est que l’on est toujours à l’abri."

S’il travaille actuellement à l’installation de chauffage dans un pavillon en construction, le jeune plombier préfère les dépannages chez les particuliers pour les relations avec la clientèle et le défi technique. "J’aime la diversité du métier, insiste encore Philippe. Il y a toujours des nouvelles techniques à apprendre, par exemple concernant le fonctionnement des nouvelles énergies, les pompes à chaleur ou les panneaux solaires."

D’ici 1 ou 2 ans, Philippe envisage de se mettre à son compte et espère bien gagner un salaire comparable à celui d’un ingénieur. Pour l’heure, son prochain rendez-vous est à Calgary, au Canada, en septembre 2009. Médaillé d’or cette année au concours national de l’Olympiade des métiers, il représentera la France au concours international.

Sa formation : CAP et brevet professionnel plomberie.
Son salaire mensuel net : 1 450 €.