1. Se former avec l'armée de Terre, c'est possible !
Partenariat

Se former avec l'armée de Terre, c'est possible !

Envoyer cet article à un ami
Se former avec l'armée de Terre // © F.Raisin / armée de Terre / Défense
Se former avec l'armée de Terre // © F.Raisin / armée de Terre / Défense

Vous aimeriez vous engager mais vous pensez manquer de diplôme ? L’armée de Terre recrute à tous les niveaux et forme systématiquement ses recrues, pour la vie ! Avec ou sans bac, il existe plusieurs portes d’entrée dans ce corps d’armée qui vous fera progressivement gagner des galons… et des responsabilités. Quelque 100 métiers sont accessibles grâce à ce système unique de formation interne.

Une formation en deux temps…

La formation des militaires de l’armée de Terre débute toujours par une formation initiale généraliste : culture militaire, entraînements réguliers au tir et au maniement des armes, pratique sportive, apprentissage de la vie collective, etc. Une fois cette période achevée, la formation spécialisée commence en fonction du domaine vers lequel vous aurez été orienté. Des exemples ? Rattaché(e) aux transmissions, vous apprendrez à vous servir d’un brouilleur et d’un codeur ; en rejoignant l’artillerie, vous serez formé(e) au maniement de systèmes d’armes utilisant les dernières technologies ; dans un régiment maîtres-chiens, vous apprendrez les techniques d’attaque pour un chien de combat.Dans tous les cas, le sport occupe une place centrale, car le maintien d’une bonne condition physique est indispensable à l’efficacité sur le terrain (résistance à la fatigue et au stress). Autre apprentissage fondamental : le savoir-être, qui passe par la discipline, la rigueur, le respect de soi-même et des autres. Les soldats apprennent aussi les règles d’hygiène et de rusticité en opération, la solidarité et l’entraide entre « frères d’armes ».

… rémunérée et reconnue dans le civil

La formation est rémunérée, puisque vous êtes déjà considéré(e) comme un soldat. Elle est continue tout au long de votre parcours professionnel, autrement dit vous pourrez y évoluer en fonction de votre mérite et de votre motivation. Un atout si vous voulez vous reconvertir : de nombreux emplois de l’armée de Terre sont directement transposables dans le civil. Le programme Défense Mobilité accompagne par ailleurs les militaires dans leur reconversion (orientation, techniques de recherche d’emploi, bilans personnalisés). Le programme est soutenu par des grands groupes partenaires, tels qu’Areva, EDF, Total ou encore Air France.Nombreuses sont les entreprises qui apprécient les profils d’anciens soldats pour leur autonomie, leur esprit d’initiative, leur sens de la discipline et des responsabilités.

À savoir, la majorité des formations qualifiantes de l’armée débouchent sur des qualifications reconnues dans le secteur civil.

Des portes d’entrée ouvertes à tous

Grimper une à une les marches de l’escalier social pour parvenir à de hautes responsabilités, même sans diplôme, est une réalité à l’armée de Terre. La motivation, l’assiduité aux formations et la volonté de servir son pays sont autant d’atouts pour accéder aux fonctions d’officier.

Avec ou sans le bac…

Engagé, volontaire, réserviste, périodes militaires, Lycées Terre de la Défense
Zoom sur Volontaire : vous recevrez d’abord une formation générale de 4 à 6 mois dans l’un des centres de formation d'instruction militaire (CFIM) pour maîtriser les bases du métier de soldat. Puis vous suivrez une formation technique spécialisée pour acquérir une fonction au sein de votre domaine d’emploi. Un métier à fortes possibilités d’évolution.

À partir du bac

Sous-officier, pilote d’hélicoptère, élève officier en formation initiale en Allemagne
Zoom sur Élève sous-officier à l’École des Sous-Officiers d’Active. Après 8 mois de formation à l'École Nationale des Sous-Officiers d'Active (ENSOA), à Saint-Maixent (Deux-Sèvres), vous suivrez une formation technique appelée Brevet de Spécialité de l'Armée de Terre (BSAT), d'une durée de 5 à 36 semaines selon votre spécialité. Enfin, une formation spécifique est prévue pour les sous-officiers choisissant de servir dans les troupes de montagne.

À partir de bac + 2…

Élève officier à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr, officier encadrement
Zoom sur Élève officier à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr : après une classe préparatoire de 2 ans et la réussite au concours d’entrée, votre formation commencera à l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan (Morbihan), pendant 3 ans : 4 semestres à dominante académique et 2 à dominante militaire. En fonction de votre classement de sortie, vous choisirez une école de formation spécialisée dans la limite des volumes fixés par l’établissement (école de l’aviation légère de l’armée de Terre, école de l’infanterie, école de cavalerie, école d’artillerie, école du train, école du matériel, école du génie, école des transmissions). Vous pourrez également, en fin de 3e année de scolarité, choisir la Gendarmerie, au prorata du nombre de places offertes par la DGGN.

À partir de bac + 3

Officier spécialiste
Zoom sur Officier spécialiste : vous suivrez une formation initiale militaire d'une durée de 3 mois aux écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan (Morbihan) pour maîtriser les bases du métier de soldat. Puis, vous rejoindrez l’école d’application pour laquelle vous avez été retenu(e) sur entretien.

À partir de bac + 5

Officier sur titre
Zoom sur Officier sur titre : vous suivrez une scolarité d'1 an à l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan (Morbihan), avec une dominante militaire. À l'issue de cette période, vous rejoindrez une école d'application selon le domaine de spécialité choisi, pour une durée d'1 an.

Être officier en 2018 : carrière ou contrat ?

Chefs militaires, les officiers – qu’ils soient de carrière ou sous contrat – peuvent être affectés à plusieurs missions : encadrement des troupes, management ou ingénierie.

La formation des officiers de carrière se fait à l’ESM Saint-Cyr-Coëtquidan (Morbihan). Pour y accéder, plusieurs voies sont possibles : en passant le concours d’entrée post-bac ; après une CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) à bac + 2 ; ou en passant le concours sur titre à bac + 5. À l’issue de leur formation, les élèves décrochent leur diplôme d’ingénieur ou leur master, avant d’intégrer une école de formation spécialisée.

Les officiers sous contrat (38 % des officiers) sont recrutés sur dossier et s’engagent pour une période de 5 ans renouvelables jusqu'à 20 ans de service.
La majorité d’entre eux sont des officiers encadrement et vivent des expériences de management d’hommes hors du commun. Dans un premier temps à la tête d’une section ou d’un peloton (une trentaine de soldats, sous-officiers et militaires du rang), ils pourront assurer par la suite le commandement d’une unité au sein d’un régiment (une centaine de soldats) et la gestion des matériels et des équipements attachés.

Les officiers sous contrat spécialistes, quant à eux, mettent à profit leur expertise dans des domaines proches du civil (finances, communication, informatique, droit, etc.). Ils pourront participer à des opérations extérieures.Engagé(e) pour un premier poste, vous pourrez ensuite faire évoluer votre parcours professionnel dans l'armée de Terre.