Portraits de pros

Comment être sûr que les métiers auxquels vous songez vous correspondent ? Un moyen de le savoir : découvrir les coulisses grâce aux témoignages de professionnels dont nous avons tiré le portrait !

Tous les articles

Rémy, chef cuisinier : "Anticiper les commandes, afin de ne pas subir le rush" Quelques années d’études après le bac sont recommandées : le chef cuisinier passe en effet beaucoup de temps derrière son bureau à calculer les prix de revient, par exemple. // © Mat Jacob pour l'Etudiant
Quelques années d’études après le bac sont recommandées : le chef cuisinier passe en effet beaucoup de temps derrière son bureau à calculer les prix de revient, par exemple. // © Mat Jacob pour l'Etudiant
Portrait

Rémy, chef cuisinier : "Anticiper les commandes, afin de ne pas subir le rush"

Derrière les fourneaux, il supervise son équipe et l'aide à assurer le service d'un restaurant. Derrière son bureau, il se transforme en gestionnaire. Rémy, chef cuisinier, est partout et ne compte pas ses heures.

Kévin, développeur : "Mon métier ? 50 % de technique, 50 % de créativité" Mettre en valeur ses idées et ses compétences techniques est le meilleur moyen de décrocher un contrat ou un stage en informatique. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l’Etudiant
Mettre en valeur ses idées et ses compétences techniques est le meilleur moyen de décrocher un contrat ou un stage en informatique. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l’Etudiant
Portrait

Kévin, développeur : "Mon métier ? 50 % de technique, 50 % de créativité"

Voici un métier qui exige de maîtriser un langage informatique compliqué. Kévin, développeur, prend plaisir à découvrir ce qui est techniquement réalisable et à concrétiser des idées.

Fanny, psychomotricienne : "Créativité et bienveillance sont essentielles" Les études pour devenir psychomotricien sont pour moitié axées sur la psychologie, et pour l'autre sur le corps humain. // © Élisabeth Schneider pour l’Etudiant
Les études pour devenir psychomotricien sont pour moitié axées sur la psychologie, et pour l'autre sur le corps humain. // © Élisabeth Schneider pour l’Etudiant
Portrait

Fanny, psychomotricienne : "Créativité et bienveillance sont essentielles"

Prématurés, personnes âgées, handicapées ou malades... Fanny, psychomotricienne, intervient auprès de patients très divers, pour des soins et de la prévention. Un métier où se mêlent psychologie et connaissance du corps humain.

Erwan, archéologue : "J'aime gratter la terre sans savoir ce qu'il y a dessous" L'archéologue travaille qu'il vente, pleuve ou fasse une chaleur étouffante. La motivation doit donc être au rendez-vous ! // © Cyril Entzmann/Divergence pour l'Etudiant
L'archéologue travaille qu'il vente, pleuve ou fasse une chaleur étouffante. La motivation doit donc être au rendez-vous ! // © Cyril Entzmann/Divergence pour l'Etudiant
Portrait

Erwan, archéologue : "J'aime gratter la terre sans savoir ce qu'il y a dessous"

Un été, un chantier de fouilles, un coup de foudre. Erwan, qui exerce en archéologie préventive, gratte la terre et décortique des rapports avant que des terrains ne soient aménagés.

Delphine, ingénieure études de prix : "Mes journées ne se ressemblent jamais" Ingénieur travaux et ingénieur études de prix sont des métiers complémentaires, faits pour ceux qui veulent de l'adrénaline. // © Adeline Keil pour l’Etudiant
Ingénieur travaux et ingénieur études de prix sont des métiers complémentaires, faits pour ceux qui veulent de l'adrénaline. // © Adeline Keil pour l’Etudiant
Portrait

Delphine, ingénieure études de prix : "Mes journées ne se ressemblent jamais"

Planifier, organiser et contrôler les travaux de construction demande d'être polyvalent et de savoir faire face à l'imprévu. Un rôle multiple que Delphine endosse chaque matin.

Ce jeune journaliste a remporté le prix de l’information sociale 2015 Quentin a été récompensé pour son enquête dans un club de boxe amateur à Aubervilliers. // © Photo fournie par le témoin
Quentin a été récompensé pour son enquête dans un club de boxe amateur à Aubervilliers. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Ce jeune journaliste a remporté le prix de l’information sociale 2015

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR - Quentin Moynet, 22 ans, titulaire d’un master 2 à l’école de journalisme du Celsa, a décroché le 6 juillet 2015 le Prix AJIS (Association des journalistes de l’information sociale) - l’une des associations de journalistes les plus actives en France. À la clef ? 3.500 € et une publication dans “Liaisons Sociales”.