1. En direct des Olympiades des métiers à Londres
Enquête

En direct des Olympiades des métiers à Londres

Envoyer cet article à un ami

Deuxième jour de compétition pour les 44 jeunes de l’équipe de France et leurs concurrents du monde entier. A mi-parcours, certains sont sur la bonne voie, d’autres flanchent un peu. Nadine Morano, la ministre de l’apprentissage et de la formation professionnelle est passée constater leurs travaux et les soutenir.

Jeudi 6 octobre 2011, les candidats des 41es finales internationales des Olympiades des métiers, qui se déroulent à Londres, entamaient leur deuxième jour de compétition.

 

Pendant que Caroline, candidate française en coiffure hommes/dames travaillait des ciseaux sur son modèle, Angélique (photo ci-dessous), chef de l’équipe de France et ex-concurrente dans la même discipline, témoignait sur l’ambiance générale. « Pour le moment, cela se passe bien. Ils s’accrochent. Ce soir, on va rebooster ceux qui ont eu une mauvaise journée et on va essayer de faire prendre conscience à ceux qui sont sur un petit nuage qu’il reste encore deux jours de compétition ».

 

 

« Moins de stress qu’au début »

 

 

Alexis, le pâtissier, semble sur la bonne voie. Sa sculpture en sucre attire les visiteurs photographes du monde entier.

 

 

Pour Alexia, candidate en  graphisme, « ça va aussi ». Fatiguée de sa journée, elle explique : « Le stress, c’était plus avant de commencer la compétition. Maintenant que je suis en plein dedans, cela va mieux. Mais je ne regarde toujours pas ce que font les autres ».

 

Nadine Morano en visite

 

 

En fin de journée, pendant que les ongles multicolores d’une candidate asiatique sèchent, Marine, candidate en soins esthétiques, prépare sa cire pour une épilation sous le regard d’une juge. Côté installations électriques, Pierrick assiste à un débriefing en anglais.

 

 

Il ne verra pas les candidats maçons peaufiner leur mur « London », ni Nadine Morano déambuler dans les allées, conquise. Pour la ministre de l’apprentissage et de la formation professionnelle, les Olympiades sont du pain béni pour faire passer son message : « Il faut s’orienter dans l’alternance par talent, et non par défaut ».

 

Force, respect, compétence

 

Quelques instants plus tard, leurs épreuves terminées, une partie de l’équipe de France retrouvera la ministre pour un instant en aparté. Mots de soutien, interrogations sur le déroulé de la compétition, petites blagues : Nadine Morano est à l’aise. Elle organise même une séance photo après avoir gentiment tâclé le candidat carreleur espagnol (du reste, très en retard sur ses concurrents). Les jeunes Français la salueront avec leur impressionnant cri de guerre : « L’équipe de France. Force, respect, compétence. C’est la France ».

 

Virginie Bertereau, à Londres

6 octobre 2011

 

 

Sommaire du dossier
Retour au dossier En direct des Olympiades des métiers à Londres Vendredi, trouvez votre vocation aux Olympiades des métiers Olympiades des métiers à Londres : les vidéos des candidats