Dossier : Les témoignages métiers

Sylvère Quillérou, pharmacien d'officine



Pharmacien d'officineSon métier

« La pharmacie est une science appliquée à la conception, à la préparation et la dispensation des médicaments, mais c’est essentiellement la richesse des rapports humains qui m’ont attiré vers ce métier. Je pense que le pharmacien doit avoir une démarche humaniste. Quand un patient entre dans ma pharmacie, il cesse d’être un numéro, et la relation que j’entretiens avec lui est marquée d’un fort caractère intime, qui échappe aux autres structures sociales. Les gens parlent très facilement avec leur pharmacien, parfois plus qu’avec leur médecin. Par ailleurs, cette profession scientifique est loin d’être répétitive : le pharmacien est continuellement confronté au progrès scientifique et à l’évolution de son métier. Il doit sans cesse remettre à jour ses connaissances. »

Les qualités indispensables

« Il faut des qualités d’écoute, beaucoup de rigueur, de méthode, mais aussi le sens de la psychologie et de la pédagogie. Le pharmacien doit s’adapter à la personnalité de ses patients pour répondre avec pertinence à leurs inquiétudes. »

Son conseil

« Les débouchés sont nombreux – la profession ne connaît pas le chômage – et très ouverts. Officines, hôpitaux, administrations, industries chimiques ou agroalimentaires, laboratoires d’analyses biologiques… proposent aux pharmaciens des postes aussi intéressants que variés. En un mot, si vous êtes scientifique, dynamique, si vous aimez le contact humain, n’hésitez pas à vous orienter vers ce métier d’avenir ! »


Accéder à la fiche métier : Pharmacien d'officine

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus




Les métiers par secteur


Recherche métiers par critères






uimm_banner_300x150-200114




Recherche métiers par critères