1. Métiers de la pub et de la com’ : y'en a pour tous les goûts
Décryptage

Métiers de la pub et de la com’ : y'en a pour tous les goûts

Envoyer cet article à un ami
Avec 3.934 entreprises de publicité implantées, l'Île-de-France accueille près de la moitié des sociétés du secteur. // © William Beaucardet pour l'Étudiant
Avec 3.934 entreprises de publicité implantées, l'Île-de-France accueille près de la moitié des sociétés du secteur. // © William Beaucardet pour l'Étudiant

Ils marquent les esprits grâce à des formules choc, des jeux de mots, des slogans. Médiaplanneur, concepteur-rédacteur, directeur de création… dans la publicité et la communication, chacun a son rôle. Focus sur 5 fonctions phares du secteur.

Chef de publicité

Intermédiaire entre l'annonceur (le client) et les créatifs de l'agence, il recueille ses besoins, élabore et propose une stratégie de campagne, négocie les budgets. Il prépare le travail des créatifs en réunissant des informations sur la marque, son histoire, ses axes de communication habituels... Enfin, il présente les propositions des créatifs au client et justifie les choix effectués.

Concepteur-rédacteur

Il a le sens de la formule choc. En duo avec le directeur artistique, il crée les messages publicitaires, à partir des contraintes du client. Ensemble, ils réfléchissent à une campagne où le texte et le visuel s'accordent. Lorsqu'il travaille sur une campagne audiovisuelle, il écrit les scénarios et les dialogues du spot publicitaire. Il n'y a pas de formation type, c'est le talent qui compte !

undefinedMÉTIERS DE LA COM' ET DE LA PUB' : accédez au diaporama.

Directeur artistique

Avec le concepteur-rédacteur, il forme une "team" dans le jargon publicitaire. À partir de la stratégie de communication du client, le directeur artistique, le "DA", réfléchit à la façon de mettre en scène le produit. Il détermine la nature de l'image et sa composition, choisit la typographie des textes... Une fois le projet accepté par le client, il suit son "bébé" de A à Z.

Directeur de création

Au cœur de l'agence de publicité, il est le chef des équipes créatives. Il en supervise le travail et répartit les campagnes à élaborer, donne des pistes de réflexion et de création, apporte un regard critique sur les campagnes proposées par ses "poulains" et sélectionne les meilleures pro­positions. C'est grâce à lui que l'agence se construit une identité artistique.

Médiaplanneur

Cet expert de la pub se charge de la diffusion de la publicité. Il prévoit et organise le passage des campagnes publicitaires dans les grands médias traditionnels et sur le Web : télévision, radio, affichage, Internet... Il fait attention à la durée, à l'ordre de passage, à la fréquence des publicités. Ses outils ? Les statistiques, les études de marché, le prix des supports. Son objectif ? Que la publicité touche le plus grand nombre de consommateurs !

Comment devenir concepteur-rédacteur ?

Pas de formation type pour débuter dans ce métier-clé. Mais mieux vaut avoir, par exemple, effectué des études supérieures en sciences sociales et en sciences de la communication.

Un DUT de communication et/ou une école de publicité sont également des parcours de formation fréquents.

Autre itinéraire, suivre une double formation littéraire et publicitaire. Car le métier exige une solide culture générale, beaucoup d'imagination et de créativité. Ainsi qu'une capacité à accepter les critiques des clients et à y répondre de manière constructive.
Pour trouver des arguments "vendeurs", un bon concepteur-rédacteur doit connaître la marque sur laquelle il travaille, son marché et son positionnement face à la concurrence.

À découvrir aux éditions l'Etudiant : "Les métiers de la communication", par Christine Aubrée.