Quel(s) métier(s) pour Pierre-Alexandre ?

Le profil de Pierre-Alexandre

Pierre-Alexandre, bon élève en terminale ES, aimerait exercer une profession intellectuelle. Les spécialistes de Solutions orientation se sont penchés sur son cas.

Publié le , mis à jour le

Quel(s) métier(s) pour Pierre-Alexandre ?

Son parcours scolaire
Pierre-Alexandre a choisi l’option SES (sciences économiques et sociales) en seconde, et son prof – "génial" – lui a donné envie de poursuivre dans cette voie. Avec 11 de moyenne générale, il a été l’un des premiers de sa classe en éco… mais l’un des derniers en physique-chimie, car avec lui, c’est "tout ou rien". En première, sa moyenne générale est restée autour de 10/11, et il a obtenu ses meilleurs résultats en SES (autour de 15/20) et en français, ses deux matières préférées avec l’histoire. Sa prof de français l’a beaucoup encouragé, remarquant son "style et ses idées". Ses copies étaient riches de sens et sortaient du lot. Passé "tout juste" en terminale, il a réussi son bac de français avec 11 à l’écrit et 12 à l’oral. Cette année, il décolle : avec 17 en SES, 15 en histoire-géo, 16 en philo, Pierre-Alexandre prend de plus en plus en confiance en lui.

Sa personnalité
Plutôt seul et réservé au lycée, Pierre-Alexandre s’est toujours senti "assez décalé", évoquant des difficultés "à se conformer aux attentes pédagogiques". Sensible, affectif et passionné, le jeune homme a des choses à dire ! Il a besoin de se sentir utile et de transmettre : l’an dernier, il s’est mis à écrire sur un carnet, et des tas de livres s’empilent sur sa table de chevet.

Sa vie, ses hobbies
C’est principalement la musique qui occupe les activités de Pierre-Alexandre. Il a étudié le solfège et joue du piano depuis plus de 10 ans. Il pratique également la guitare et la batterie et s’essaie à la trompette. Il écrit des chansons. Il a déjà quelques expériences dans des groupes et a eu l’occasion de jouer dans un bar. Pierre-Alexandre fait également de la photo. Il a écrit un scénario de conte pour le carnaval de son lycée. Son originalité se retrouve enfin dans le choix de son activité sportive : le kendo (escrime japonaise), qu’il pratique depuis 8 ans.

Ses questions-ses idées
Après avoir lu Chagrin d’école, de Daniel Pennac, Pierre-Alexandre s’est intéressé au métier de prof de français. Lui qui aime les lettres et l’histoire s’interroge cependant sur ses capacités à être enseignant. Il a également pensé à la psycho, "mais il paraît que le secteur est bouché". En tout cas, il veut exercer un métier qui a du sens, "quitte à aller trier des fringues chez Emmaüs". Une amie lui a glissé une idée qu’il juge séduisante : devenir musicothérapeute ! Il pense aussi à la philo : la discipline lui plaît énormément, et son prof, qui souligne son esprit logique, l’encourage à s’intéresser aux études dans ce domaine. Enfin, il pense de plus en plus à Sciences po Paris ou à un autre IEP (institut d’études politiques), même s’il juge que ses résultats ne sont pas à la hauteur.

Faites votre bilan personnalisé et recueillez des conseils grâce à

Clothilde Hanoteau

Sommaire du dossier



Les métiers par secteur


Recherche métiers par critères






uimm_banner_300x150-200114




Recherche métiers par critères



OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site